En continu
Accueil / NewZilla.NET / La Normandie va créer une monnaie locale et numérique

La Normandie va créer une monnaie locale et numérique

Cette nouvelle monnaie est une solution de paiement numérique, 100% traçable et 100% sécurisée. Elle sera disponible au printemps 2018.

 

Depuis la loi du 31 juillet 2014 relative à l’économie sociale et solidaire (ESS), les structures étant assimilables à des acteurs de l’ESS peuvent créer des « monnaies locales complémentaires« . Ces monnaies sont des moyens de paiement officiels et reconnus.

C’est dans ce cadre que la Région Normandie entend lancer au printemps 2018, une nouvelle monnaie qui aura cours sur les cinq départements composant la région. Cette monnaie aura notamment cette particularité d’être numérique.

L’objectif est ici de contribuer au développement de l’économie locale et régionale en intégrant les critères de développement durable, les circuits courts et le commerce de proximité.

Une unité de cette future monnaie (dont on ne connait encore ni le nom, ni ce à quoi elle ressemblera) vaudra un euro.

« Une petite bonification est envisageable », souligne cependant Hervé Morin, le président (UDI) du Conseil régional, cité par le quotidien Ouest-France.

honfleur-normandie

Une consultation a été lancée pour choisir le nom de la future devise. Un premier vote a placé en tête, Le Rollon, du nom du 1er Duc de Normandie à avoir créé une monnaie à son effigie.

Un second vote est organisé jusqu’au 16 janvier 2018, quatre appellations restent en lice : Normande, Viking, Rollon et Drakkar.

La création de cette monnaie normande résulte d’un projet soutenu par la région Normandie et par l’association de la Monnaie normande citoyenne, une structure créée en novembre 2017 qui compte notamment parmi ses membres la Chambre régionale de l’économie sociale et solidaire, des collectivités et des citoyens.

La diffusion et la circulation de la future monnaie circulation sera basée sur des moyens d’échanges entièrement numériques.

Elle proposera « à ses utilisateurs, citoyens, entreprises et collectivités, une solution de paiement numérique, 100% traçable et 100% sécurisé, carte de paiement et/ou application smartphone » explique Lynda Lahalle, conseillère régionale déléguée à l’économie sociale et solidaire.

NewZilla.NET a besoin de vous





 

Depuis 2010, NewZilla.NET est fidèle à sa promesse originelle et à un concept aussi simple que nécessaire: faire respirer l’information, en particulier cette actualité liée aux « nouvelles technologies » dont la production ne cesse de s’abîmer dans une course effrénée et irréfléchie à la mise en ligne.

Depuis 2010, NewZilla.NET est fidèle à sa promesse éditoriale: publier (sans souci d’exhaustivité) ce qui nous apparaît comme étant pertinent, vous fournir – avec les modestes moyens qui sont les nôtres – une information fiable, une information sourcée, une information qui tourne le dos aux supputations, à la rumeur et aux effets d’annonce.

Et depuis 2010, vous êtes au rendez-vous.

Comme vous le savez peut-être, NewZilla.NET est un site d’information indépendant. NewZilla.NET n’est pas une agence de communication déguisée en site d’information, NewZilla.NET n’appartient ni à un grand groupe média, ni à un opérateur télécom.

  1. NewZilla.NET, et c’est une question de principe, ne reçoit aucune aide publique.
  2. NewZilla.NET n’est pas financé par le « Fonds Google pour l’innovation numérique de la presse ».
  3. NewZilla.NET ne dispose pas d’un carnet d’adresses qui lui permette en un claquement de doigts de réaliser une levée de fonds de plusieurs millions d’euros pour s’assurer (en toute dépendance) un avenir, en se détournant de toute notion d’équilibre et de rentabilité financière.
  4. NewZilla.NET n’achète pas de faux « likes » ou de faux « fans » sur Facebook, de faux « followers » sur Twitter, ou de faux « abonnés » sur Instagram pour « booster » artificiellement sa popularité sur les réseaux sociaux.
  5. NewZilla.NET n’utilise pas de « bots » sur Twitter, ces faux comptes qui relaient automatiquement un article dès sa publication.
  6. NewZilla.NET ne passe pas de partenariats commerciaux avec des marques de smartphones ou de boissons gazeuses, tout en faisant croire à ses lecteurs qu’il s’agit de contenus éditoriaux produits par sa rédaction.
  7. NewZilla.NET ne fait pas non plus travailler ses rédacteurs bénévolement et/ou pour la gloire de pouvoir signer un papier.
  8. NewZilla.NET ne base pas la publication de ses articles et le choix des sujets traités sur un algorithme qui s’emploie studieusement à prédire ce qui fera de l’audience et ce qui n’en fera pas.
  9. NewZilla.NET n’exploite pas un bataillon de stagiaires chargé(e)s de rédiger entre 5 à 10 articles par jour pour une « gratification » de quelques centaines d’euros par mois.
  10. NewZilla.NET a fait le choix de ne pas délocaliser sa production éditoriale à l’autre bout du monde, certes à moindres coûts, mais sans aucune garantie de qualité.

Voilà, la liste est un peu longue, mais ce sont des éléments qui, nous le croyons, méritaient d’être précisés en toute transparence.

Pour toutes ces raisons, pour continuer à produire une information de qualité et parce que nous tenons à conserver cette intégrité et cette liberté de ton éditoriale qui font que vous prenez aujourd’hui, nous l’espérons, plaisir à nous lire, NewZilla.NET a besoin de vous et de votre soutien.

Alors « MERCI » ! Merci à vous pour votre fidélité, et merci à vous pour votre soutien à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.