Accueil / WhatsApp / WeChat, Line, Viber, Kik, Tango, KakaoTalk… Qui sont les concurrents de WhatsApp?

WeChat, Line, Viber, Kik, Tango, KakaoTalk… Qui sont les concurrents de WhatsApp?

WhatsApp, cette application mobile de messagerie, descendante des Yahoo! Messenger, ICQ, et autres Windows Live Messenger n’est pas seule au monde. Ses concurrents sont légion, en particulier dans le sud-est asiatique.

 

Ils ont pour noms WeChat, Line, Viber, Kik, Kakao Talk, vous ne les connaissez (peut-être) pas encore, ils ne se sont pas fait racheter par Facebook pour 19 milliards de dollars, mais ils règnent pourtant en maître en Chine, au Japon ou en Corée du Sud…

Petite visite guidée au pays de ces applications qui pourraient bientôt faire regretter à Mark Zuckerberg d’avoir signé un chèque d’un montant aussi faramineux, pour mettre la main sur WhatsApp, cette application mobile de messagerie aux 450 millions d’utilisateurs.

WeChat / Disponible depuis quelques semaines en version française, WeChat revendique déjà 270 millions d’utilisateurs sur le seul marché chinois et plus de 100 millions à l’étranger. WeChat appartient au groupe Tencent, déjà détenteur de la messagerie en ligne QQ.

La particularité de WeChat (Weixin en Chinois) réside dans la capacité qu’a eu son éditeur à monétiser le service en proposant notamment des fonctionnalités payantes pour des petites choses du quotidien comme la réservation de taxi ou de places de cinéma.

Outre un chat par messagerie vocale, les utilisateurs de WeChat peuvent, comme sur Facebook, poster photos et commentaires, mais aussi échanger en vidéo (comme sur Skype) ou envoyer des personnages animés. Pour faire sa pub, WeChat dont les ambitions sont désormais planétaires, s’est déjà offert les services d’un certain Lionel Messi. WeChat est disponible sous iOS, Android, Windows Phone 8 et BlackBerry.

Viber / Racheté il y a quelques jours pour moins de 900 millions de dollars (et non pas 19 milliards…) par le groupe japonais Rakuten (déjà propriétaire en France du site PriceMinister), Viber offre des SMS et des appels vocaux illimités à ses quelques 200 millions d’utilisateurs sur desktop et sur mobile. Il est également possible d’appeler n’importe qui (hors de Viber) au tarif de 1,9 cent ($) de la minute via Viber Out.

Viber est disponible sous iOS, Android, Windows Phone 8 et BlackBerry.

Kik / Après des débuts sous BlackBerry en 2009 cette petite application canadienne compte déjà 100 millions d’utilisateurs. Sa particularité? Contrairement à ses concurrents pas besoin d’avoir un numéro de téléphone mobile pour l’utiliser. Un navigateur Web suffit.

Kik est disponible sous iOS, Android, Windows Phone 8 et BlackBerry.

WhatsApp-market-share

Tango / Une application aujourd’hui… Un réseau social demain. Cette application offre l’envoi de messages illimités, des appels audios et vidéo, intègre des jeux, ainsi qu’une fonctionnalité de découverte de musique via Spotify. Tango est disponible sous iOS, Android, Windows Phone 7 et en version Desktop.

Line et KakaoTalk / Line tout d’abord. Cette application sud-coréenne (propriété de NHN) est passée en 2013 de 100 à 300 millions d’utilisateurs. Objectif 500 millions d’utilisateurs fin 2014. Un succès qui dépasse de loin les frontières de la petite Corée. En Thaïlande (30 millions d’inscrits) et à Taïwan (20 millions d’inscrits), Line surclasse déjà très largement WhatsApp. Et si comme cela ne suffisait pas prenons un petit exemple…

Sur Line, Paul McCartney a déjà 10 millions de fans, contre tout juste 1,5 million de followers sur Twitter. De son coté KakaoTalk cartonne en Corée du Sud (et ailleurs )avec près de 100 millions d’utilisateurs inscrits.

A lire aussi

microsd-sandisk

Les Chiffres du Net de NewZilla.NET #27 / Dimanche 10 septembre 2017

Chaque semaine NewZilla.NET revisite l’actualité en quelques chiffres. A la Une cette semaine : applications, Windows Phone, drone, Kik, Google, Uber, SanDisk.

longchamp-wechat-luxury

Longchamp, Burberry, Givenchy, Dior… les marques de luxe adoptent WeChat

Pour tenter de s'imposer sur le marché chinois, les grandes marque de luxe occidentales, déjà présentes sur Alibaba, testent maintenant la vente directe et/ou la vente "flash" de leurs produits de référence sur WeChat, cette application du groupe Tencent qui compte déjà plus de 900 millions d'utilisateurs dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.