En continu
Accueil / NewZilla.NET / Une faille de sécurité majeure découverte sur WhatsApp

Une faille de sécurité majeure découverte sur WhatsApp

PARTAGER CET ARTICLE

 

Selon un groupe de chercheurs de la Ruhr University de Bochum (Allemagne) les discussions de groupes sur WhatsApp ne seraient pas aussi sécurisées que ce qui était jusqu’à présent annoncé l’éditeur de l’application.

 

Quand WhatsApp (fort de son milliard d’utilisateurs) a annoncé il y a deux l’intégration du chiffrement et donc en théorie de la sécurisation totale des échanges sur sa messagerie, la nouvelle a fait bouger les lignes dans le monde des applications de messagerie instantanée.

Mais on apprend aujourd’hui que la sécurisation de ces échanges ne tiendrait pas toujours ses promesses, notamment pour ce qui concerne les discussions de groupes sur WhatsApp, des sessions et des discussion dans lesquelles des imposteurs, voire des espions, pourraient très facilement (trop facilement) s’infiltrer et s’immiscer.

whatsapp-encryption

Selon la magazine américain Wired, un groupe de chercheurs de la Ruhr University de Bochum (Allemagne) a présenté mercredi 10 janvier à Zurich, à l’occasion de la conférence Real World Crypto, une série de failles de sécurité concernant les applications de messagerie instantanée WhatsApp, Signal, et Threema.

Selon les chercheurs, à chaque fois le talon d’Achille de la sécurisation des échanges se trouve dans les discussion de groupes et plus particulièrement au niveau des serveurs de WhatsApp.

“La confidentialité d’un groupe est violée à partir du moment où un membre non-invité peut accéder à l’ensemble des messages du groupe et les lire”, a indiqué Paul Rösler, l’un des chercheurs de la Ruhr University de Bochum (Allemagne), co-auteur d’un travail de recherche sur le sujet.


Vous avez aimé cet article? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Cela mérite une explication. On vous explique tout ICIMerci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

A lire aussi sur NewZilla.NET

Après WhatsApp Business de Facebook, Apple s’apprête à lancer Business Chat

Les applications de messagerie instantanée mettent le cap sur le monde de l’entreprise.

Une étude universitaire fait le lien entre l’utilisation du smartphone en classe et la baisse des résultats scolaires

Selon une étude menée par les universités belges de Gand et d’Anvers, il existe un lien direct entre l’utilisation du smartphone en cours et la baisse de niveau des résultats scolaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.