Accueil / Facebook / Sheryl Sandberg s’engage à consacrer la moitié de sa fortune à des causes humanitaires

Sheryl Sandberg s’engage à consacrer la moitié de sa fortune à des causes humanitaires

La directrice générale de Facebook rejoint The Giving Pledge (“Promesse de don”). Ce club de milliardaires philanthropes créé en 2010 par Bill Gates et Warren Buffet est déjà riche à ce jour déjà de 127 membres. Un club au sein duquel on ne retrouve aucune grande fortune française.

 

Sheryl SandbergSheryl Sandberg, 44 ans, directrice générale de Facebook depuis 2008, mariée, deux enfants, et un salaire annuel de 30 millions de dollars (22 millions d’euros), soit plus que son “boss” Mark Zuckerberg.

L’auteur (e) du très remarqué Lean In (“En avant toutes”), un best-seller sur l’inégalité des sexes dans le monde des affaires a décidé de rejoindre The Giving Pledge, une spectaculaire initiative à caractère philantropique lancée conjointement en 2010 par Bill Gates (co-fondateur de Microsoft) et Warren Buffet.

127 membres, tous milliardaires en dollars

Le principe de The Giving Pledge (“Promesse de don”), est simple. En rejoignant ce club très fermé chacun des membres (127 à ce jour) s’engage à verser au minimum la moitié de son patrimoine à des oeuvres de bienfaisance. Les membres de The Giving Pledge, qui ne compte aujourd’hui dans ses rangs aucune grande fortune française, se réunissent une fois l’an pour évoquer les questions liées à l’aide humanitaire.

En s’engageant de la sorte, Sheryl Sandberg retrouvera à ses côtés d’autres très grands noms de l’industrie high-tech et de l’économie Internet comme l’autre co-fondateur de Microsoft Paul Allen, Steve Case (ex-AOL/Time Warner), le patron d’Oracle Larry Ellison, le fondateur d’eBay le Franco-Irano-Américain Pierre Omidyar, le co-fondateur de Facebook Dustin Moskovitz, et le (très jeune) père du réseau social, l’incontournable Mark Zuckerberg.

A lire aussi

donations-facebook

Facebook, réseau social à but non lucratif

Enfin, pas tout à fait quand même... Mais, à partir du 25 septembre, Facebook commencera à déployer en France et en Europe plusieurs fonctionnalités dédiées au don à caractère caritatif. Une bonne nouvelle pour les ONG et autres organisations humanitaires. 

Facebook-copyright

Comment Facebook veut séduire l’industrie musicale

Le réseau social serait actuellement en négociation avec les principaux acteurs de l'industrie musicale pour permettre à ses utilisateurs d'inclure "librement" (et sans risque de procès pour violation de la propriété intellectuelle), des musiques et des chansons dans les vidéos qu'ils mettent en ligne sur Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.