Accueil / Gadgets / Produits / Victoria’s Secret sort un “soutien-gorge” (presque) connecté

Victoria’s Secret sort un “soutien-gorge” (presque) connecté

La marque de lingerie américaine s’aventure, sans audace, sur le segment du “wearable device” en proposant un soutien-gorge pour sportive capable de mesurer le rythme cardiaque.

 

Disons le tout de suite, le premier “soutien-gorge connecté” signé Victoria’s Secret est une franche déception. Tout d’abord parce que ce soutien-gorge n’en est pas vraiment un. Il s’agit tout au plus d’une brassière pour sportives (d’où son nom le “Sport Bra”).

Ensuite parce que ce pseudo soutien-gorge n’est pas vraiment connecté. En fait de technologie connecté le « Sport Bra » embarque celle du finlandais Clothing+, déjà présente sur certains vêtements sportifs d’Adidas.

Moniteur de fréquence cardiaque

Tout juste le Sport Bra (disponible en noir et rose) intègre-t-il des électrodes combinées avec un moniteur de fréquence cardiaque (non fourni) prendra le pouls de sa propriétaire. On est loin à ce stade des recherches d’un Microsoft sur le soutien-gorge du futur. Un device qui serait capable d’analyser l’humeur de celle qui le porte.

Et même encore très loin d’autres vêtements connectés tels les récents Pyjebook de Disney ou comme la collection Short Stories By Etam (permettant de télécharger des histoires courtes écrites par six auteurs français). Pour arborer ce Sport Bra, pas vraiment connecté, il en coûtera tout de même 75 dollars.

A lire aussi

Amazon-lingerie

Amazon, rayon lingerie

Le géant du commerce en ligne continue de diversifier son offre et s'apprête à lancer aux Etats-Unis (après la Grande-Bretagne) sa propre marque de lingerie à bas prix.