Accueil / NewZilla.NET / Jun, la ville Twitter

Jun, la ville Twitter

JUN (Espagne) – Dans cette petite bourgade espagnole de 3 500 habitants, on peut prendre rendez-vous chez le médecin, dialoguer avec les employés de la municipalité ou accomplir bon nombre de démarches administratives sur la plate-forme de micro-blogging.

 

Jun-Twitter“Soyons clairs. Pour l’instant Jun fait encore figure d’exception”, explique Deb Roy, professeur associé au MIT et data scientist (en chef) chez Twitter, qui a visité cette petite bourgade espagnole de quelque 3 500 âmes au début de l’année 2015.

Jun (@AyuntamientoJUN), 80 800 followers pour 3 500 habitants… c’est l’exemple type d’une agglomération désormais directement administrée via Twitter mais qui dans le même temps a réussi, et ce n’est pas la moindre des réussites, (à recréer du et) à renforcer le lien social entre ses habitants.

L’adoption massive de Twitter par les résidents de cette commune d’Andalousie, même les plus âgés et les moins technophiles, ne doit rien au hasard. C’est le fruit du travail et de la persévérance d’un homme, l’édile lui-même… José Antonio Rodriguez Salas (@JoseantonioJun), 353 000 followers au compteurs

Depuis 1999, de la création de communautés virtuelles au développement de solutions logicielles en interne, le maire de Jun (récemment brillamment réélu) n’a cessé d’explorer toutes les possibilités offertes par les médias sociaux.

Réactivité et convivialité

“Twitter a créer un monde où la réactivité, la communication se mesurent en minutes. Un univers où questions et réponses s’enchaînent à un rythme effréné.” José Antonio Rodriguez Salas, maire de Jun, au quotidien britannique The Guardian.

“Aujourd’hui les citoyens peuvent effectuer les formalités administratives sur Twitter. Tous les employés municipaux quelque que soit leur activité ont un compte Twitter et peuvent ainsi dialoguer en temps réel avec l’ensemble des administrés ».

« On peut prendre rendez-vous avec son médecin, signaler un problème de voirie ou une infraction, se tenir au courant des menus servis à la cantine de l’école. Même nos Anciens, qui parfois ont du mal a s’adapter aux nouvelles technologies ont suivi une formation et ont pris le pli du micro-blogging”, se réjouit le maire. Et pour cette toute petite agglomération Twitter est aujourd’hui synonyme d’économies budgétaires, de communication, et de… convivialité.

A lire aussi

Snatap

Après les usines à (faux) clics, Snatap, la machine à (faux) “likes” (VIDEO)

Snatap, une société russe, affirme avoir installé dans des centres commerciaux situés en Allemagne, en Russie, en Pologne et en République tchèque, une machine à “likes” grâce à laquelle chacun peut s’acheter à vil prix une popularité on ne peut plus virtuelle sur Facebook ou sur Instagram.

CR7-Ronaldo

CR7 décroche le jackpot sur les réseaux sociaux

En 2016, l’activité de Cristiano Ronaldo (alias CR7) sur Instagram, Facebook et Twitter a généré près de 500 millions de dollars de retombées financières pour son principal sponsor, l’équipementier Nike.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.