Accueil / Impression 3D / Des mains bioniques imprimées en 3D pour se découvrir une âme de super-héros et oublier son handicap

Des mains bioniques imprimées en 3D pour se découvrir une âme de super-héros et oublier son handicap

PARTAGER CET ARTICLE
Soutenu par Google, e-NABLE est une organisation à but non lucratif qui travaille à redonner le sourire aux enfants souffrant d’un handicap physique. Ari Solorio n’a jamais eu de main gauche. Un handicap de poids pour cette petite fille qui aime la danse, le vélo et la natation.

 

e-NABLEDifficile, notamment quand on est jeune et que l’on a tendance à se comparer aux autres de vivre avec le sentiment que l’on a toujours “quelque chose en moins”. Mais depuis peu, Ari Solorio a “quelque chose en plus”. Quelque chose qui intrigue ses copains et ses copines, et surtout quelque chose qu’ils ne sont pas près d’avoir.

Ce petit plus c’est une main rose, une main, mais pas n’importe quelle main… une main bionique, une prothèse flashy, digne d’un équipement que pourraient porter ses super-héros préférés. Et ça, le petite fille en est particulièrement fière!

Cette prothèse, elle la tient d’e-NABLE, une organisation à but non lucratif qui travaille à redonner le sourire aux enfants souffrant d’un handicap physique. Sa main magique est un exemplaire (presque) unique, issu de l’impression 3De-NABLE qui ne se considère pas du tout comme une société produisant exclusivement  des prothèses, mais préfère se voir comme une startup utilisant le numérique pour réduire le handicap, vient de recevoir une bourse de 600 000 dollars au titre du Google Impact Challenge: Disabilities initiative, indique le site Business Insider. Et la startup regarde maintenant vers d’autres horizons où, comme Ari, beaucoup d’enfants ont besoin de retrouver le sourire. Vers des pays comme Haïti, des régions comme le Moyen-Orient, un continent comme l’Afrique.

A lire aussi

Toronto, une ville Google pour le 21ème siècle (VIDEO)

A Toronto, Sidewalk Labs, une filiale d’Alphabet (la maison mère de Google) s’apprête à concevoir un quartier qui devrait héberger le prochain siège de Google au Canada. Un quartier qui s’annonce aussi et surtout comme un prototype de la ville du 21ème siècle, telle que l’envisage Google.

Google à Station F

Après Facebook, Amazon, Apple et Microsoft, Google débarque pour trois mois à Station F. Ouvert en juin 2017, "le plus grand incubateur de start-up au monde", situé dans le 13ème arrondissement de Paris héberge un millier de start-up et affiche déjà complet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.