Accueil / NewZilla.NET / Une femme électrosensible reconnue par la justice comme personne handicapée

Une femme électrosensible reconnue par la justice comme personne handicapée

TOULOUSE – Début juillet, une ancienne dramaturge radio de Marseille a été reconnue invalide à 85% par le tribunal du contentieux de l’incapacité de Toulouse.

 

electrosensible-electrosensibiliteC’est une première en France. Au début de l’été, le tribunal du contentieux de l’incapacité de Toulouse – une juridiction qui règle les litiges relatifs à l’invalidité ou à l’inaptitude au travail – a accordé une allocation adulte handicapé à une femme de 39 ans.

Cette personne vit aujourd’hui dans une ferme des montagnes de l’Ariège, sans route d’accès, sans électricité, alimentée par une source et bloquée par deux mètres de neige l’hiver… en raison de son électrosensibilité, c’est-à-dire de son intolérance aux ondes magnétiques diffusées dans notre environnement quotidien par les antennes relais des opérateurs de téléphonie mobile, les téléphones portables et les connexions Internet sans fil. Reconnue invalide à 85%, elle touchera 800 euros par mois pendant trois ans. Une allocation qui pourra être éventuellement renouvelée.

“Cette reconnaissance par la justice est une grande première en France.” Etienne Cendrier, porte-parole de l’association Robin des Toits

Une première d’autant plus remarquable que l’hypersensibilité aux ondes magnétiques n’est pas à ce jour officiellement reconnue comme maladie en France. L’électrosensibilité, telle que décrit par les personnes qui en souffrent, est un phénomène sanitaire qui se caractérise par des insomnies, des maux de têtes, ou des picotements.

L'OMS toujours hésitante

Un mal qui toucherait plusieurs dizaines de milliers de personnes en France, et sur lequel, au vu des enjeux économiques en présence, on ne s’étonnera que très moyennement que l’OMS (Organisation mondiale de la santé) n’ait pas encore adopté de position claire.

A lire aussi

compteur-linky

Ces communes qui « refusent » le déploiement du compteur Linky

Selon un site Internet militant mis en ligne par Stéphane Lhomme, un conseilleur municipal de Saint-Macaire (Gironde), une soixantaine de communes françaises s'opposerait actuellement au remplacement par ERDF des vieux compteurs électriques par des compteurs Linky.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.