Accueil / Netflix / Netflix contre les VPN

Netflix contre les VPN

La plate-forme de VOD se résigne sous la pression des ayants droit et des studios à prendre des mesures pour bloquer ceux de ses utilisateurs qui ont recours à des proxies (et donc à des VPN) pour accéder à des oeuvres proposées par Netflix en dehors de leur pays d’origine.

 

En France, s’il n’est pas (aussi) abonné à Canal Plus (qui en a acquis les droits en exclusivité pour plusieurs années), l’abonné Netflix qui souhaite regarder House of Cards (l’une des séries produites par Netflix), n’a aujourd’hui d’autre solution (hormis l’achat de la série en DVD plusieurs mois après sa diffusion initiale), que de passer par un service VPN (“virtual Private network” / un réseau privé virtuel).

netflix-vpnLa vocation du VPN étant de faire croire à Netflix – en masquant l’adresse IP française de l’abonné – que celui-ci se connecte depuis un autre pays.

Comme par exemple, les Etats-Unis, pays où il est on ne peut plus facile de visionner House of Cards. Autre solution, plus risquée, car plus facilement identifiable, pour contourner le système le recours à des services comme Smartflix, Leanflix, ou Flixed (dont nous vous avons déjà parlé).

Présent dans plus de 190 pays

Seulement voilà, respect de la chronologie des médias oblige, à l’heure où Netflix étend sa diffusion à plus de 190 pays, studios et ayant droits font fort logiquement la moue, et tolèrent de plus en plus difficilement ces pratiques qui consistent à contourner d’un pays à l’autre les droits de diffusion d’une oeuvre.

Netflix, qui s’était jusqu’ici montré au mieux tolérant, et au pire indifférent au phénomène des VPN, a annoncé cette semaine que la donne allait changer. “Dans les semaines à venir, ceux qui utilisent des proxies (VPN) et des débrideurs seront uniquement en mesure d’accéder au catalogue du pays dans lequel ils se trouvent”, explique le groupe américain (cité par Le Monde).

De son côté, David Fullagar, responsable de l’architecture de diffusion de contenus de Netflix, apporte les éclaircissements suivants, sur le blog officiel de l’entreprise: “Si tous nos contenus étaient disponibles mondialement, les membres n’auraient pas de raison d’utiliser des proxies ou des “débloqueurs” pour berner nos systèmes en faisant croire qu’ils se trouvent dans un autre pays que celui où ils sont réellement. Nous faisons des progrès dans l’extension de nos droits sur les contenus dans le monde […] mais nous avons encore du chemin à faire avant de pouvoir proposer aux gens les mêmes films et séries partout.“ Reste à voir à quelle sauce les abonnés Netflix qui utilisent des VPN seront bientôt mangés…

A lire aussi

China-comments

La Chine interdit les commentaires anonymes

Après avoir interdit l'utilisation de VPN (ces réseaux privés virtuels qui peuvent dans certains cas permettre de contourner la censure), après avoir obligé les médias chinois à héberger leurs contenus sur des serveurs informatiques locaux, la Chine met aujourd'hui en place l'interdiction de poster des commentaires en ligne de façon anonyme.

Monument-Valley-MonumentValley

Flash NewZilla.NET #26 / Dimanche 27 août 2017

Echos du Net, petites phrases, citations et notes de (nouveaux) services sur NewZilla.NET. Aujourd'hui au menu : Monument Valley 2 sur Android et la toute dernière bande-annonce de la saison 4 de Black Mirror, la série à succès de Netflix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.