Accueil / Accessibilité / Polémique autour du clavier Azerty

Polémique autour du clavier Azerty

PARTAGER CET ARTICLE
Azerty contre Qwerty… Le match (pardon, le combat…) est lancé! D’un côté le clavier Qwerty, un standard d’alignement des six premières lettres breveté en 1868. De l’autre, une exception francophone, et presque exclusivement française, le clavier Azerty.u

 

Chaque fabricant de clavier Azerty ayant semble-t-il sa propre conception de l’objet, pour le ministère de la Culture, il apparaît donc urgent de les faire converger et d’adopter une norme moderne et adaptée à l’usage du Français au XXIe siècle. Selon un rapport de la Délégation générale à la langue française et aux langues, et publié la semaine dernière, il est “presque impossible d’écrire en français correctement avec un clavier commercialisé en France”.

La rue de Valois a ainsi récemment sollicité l’Association française de normalisation (Afnor) en vue de mettre au point une nouvelle norme unique qui faciliterait l’écriture avec des paramètres propres à la langue française comme les guillemets français («») mais aussi aux langues régionales comme le breton ou le basque. L’emplacement de symbole devenus incontournables comme le @ ou le € devrait également être optimisé pour augmenter la rapidité de frappe.

Améliorer quelques fonctionnalités

AzertyCe projet intitulé “Vers une norme française pour les claviers informatiques” devrait se concrétiser d’ici l’été.

Ces nouvelles normes ISO, une fois établies, seront transmises aux fabricants de claviers physiques mais sans contrainte pour eux, précise Le Parisien. Ce changement devrait également s’appliquer à court terme aux claviers virtuels de nos smartphones et tablettes.

La réforme, ou plutôt la réformette à venir signera-t-elle la fin du clavier Azerty? Rien n’est moins sûr! Il n’est pas question évidemment de changer le clavier Azerty comme j’ai pu le lire ici ou là, mais simplement d’améliorer quelques fonctionnalités”, a souligné mercredi la ministre de la Culture Fleur Pellerin dans un entretien accordé à iTélé.

A lire aussi sur NewZilla.NET

Les inquiétudes de France Digitale (VIDEO)

Le lobby du numérique s’inquiète de la volonté du gouvernement de protéger les entreprises stratégiques françaises.

NKM, une reconversion technologique

L’ex-ministre de l’Ecologie, et ex-secrétaire d'Etat au Numérique “abandonne” la politique, et s’installe à New York pour travailler dans le domaine de la cybersécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.