En continu
Accueil / Expresso / Les vraies raisons du blocage de Facebook en Egypte

Les vraies raisons du blocage de Facebook en Egypte

Au mois d’octobre 2015, Facebook avait lancé en Egypte un service baptisé Free Basics Internet.

Ce service permettait aux internautes ayant des ressources financières limitées de créer un compte Facebook à partir d’un ordinateur à bas prix ou d’un smartphone, et d’accéder gratuitement par ce biais à tout un éventail de services Internet.

Or, en décembre dernier, soit à peine deux mois après son lancement, le gouvernement égyptien décidait de couper l’accès à ce service signé Facebook.

A l’époque, les autorités égyptiennes avaient expliqué, que l’autorisation qui avait été accordée à l’opérateur Etisalat, en charge de relayer ce service, était temporaire, et était arrivée à expiration au bout de deux mois.

Or, on apprend aujourd’hui la véritable raison de cette soudaine interdiction. Selon deux sources proches du dossier et citées par l’agence Reuters, le gouvernement égyptien aurait décidé de couper l’accès à Free Basics Internet car Facebook aurait refusé de laisser les autorités égyptiennes surveiller et espionner l’activité des utilisateurs du service.

A lire aussi

cyber-harcelement

54% des jeunes victimes de cyber-harcèlement (VIDEO)

Selon le dernier rapport publié par l’association britannique Ditch the Label, plus de la moitié des jeunes interrogés se dit victime de harcèlement en ligne et notamment sur les réseaux sociaux, à commencer par Instagram, Facebook et Snapchat.

Facebook-ChampionsLeague-LigueDesChampions-Football-Soccer

Facebook va diffuser la Champions League

A partir de la saison prochaine, le réseau social diffusera en direct les rencontres de la Ligue des champion. Des droits de retransmission exclusivement réservés au marché américain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.