Revue de presse
Accueil / App / Une application des Talibans retirée du Google Play Store pour “incitation à la haine raciale”

Une application des Talibans retirée du Google Play Store pour “incitation à la haine raciale”

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Voilà, nous en sommes là. Nous vivons dans un monde où des organisations terroristes diffusent leurs applications sur des “app stores” (ici Google Play pour Android) dans l’espoir “d’élargir leur audience au niveau mondial”…

“Pashto Afghan News – alemarah”, une application développée par les Talibans, n’est plus disponible sur le Google Play Store pour smartphones et tablettes Android.

Google a procédé au retrait du programme, vendredi dernier, deux jours après sa mise en ligne sur le Google Play Store.

taliban-app-google-play-storeLe groupe Internet motive ce retrait en invoquant une provocation à la haine raciale.  “Les applications visant à discriminer un groupe de personnes en raison de leur race, de leur origine ethnique, de leur religion, de leur handicap, de leur genre, de leur âge, de leur nationalité, de leur statut d’ancien combattant, ou de leur orientation sexuelle”, sont formellement interdites rappelle Google.

"Raisons techniques"

Interrogé par Bloomberg, un porte-parole des Talibans indique que le développement de cette application faisait partie intégrante d’une stratégie plus globale d’élargissement de l’audience du groupe terroriste au niveau mondial, et préfère invoquer des “raisons techniques”, pour commenter le retrait de l’application.

Les messages et les informations diffusés sur l’application l’étaient en langue pachtoune, une langue parlée tant en Afghanistan qu’au Pakistan. Quant au nom, à l’appellation “Alemarah”, c’est celui du réseau de propagande des Talibans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.