Accueil / Expresso / En Libye, on peut acheter des Kalashnikov sur Facebook

En Libye, on peut acheter des Kalashnikov sur Facebook

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Selon un étude publiée par Small Arms Survey, un groupe de recherche indépendant basé à Genève (Suisse), Facebook, et plus particulièrement des groupes Facebook comprenant entre 400 et 14 000 membres, indique la BBC, seraient la dernière “place de marché” à la mode pour se procurer des armes en Libye.

Il faut dire que l’arsenal laissé par la chute du régime Kadhafi en 2011 est conséquent, et serait aujourd’hui estime à près de 30 milliards de dollars.



Batterie anti-aérienne, lance-roquette, Kalashnikov, l’offre et le choix sont pléthoriques et se retrouvent mis à disposition sur Facebook à des prix défiant toute concurrence.

Facebook-GunsSur les 18 derniers mois, le groupe de recherche Small Arms Survey a ainsi recensé 1 346 transactions et enregistré l’apparition de 200 à 300 nouvelles “petites annonces” de ce type chaque mois.

De son côté Facebook a récemment décidé d’amplifier sa lutte contre cet inquiétant phénomène et a, selon le New York Times, procédé à la fermeture de six groupes, identifiés comme étant des “places de marché” de vente d’armes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.