En continu
Accueil / Education / Xavier Niel ouvre une Ecole 42 dans la Silicon Valley (VIDEO)

Xavier Niel ouvre une Ecole 42 dans la Silicon Valley (VIDEO)

La version américaine de l’Ecole 42 ouvrira ses portes en novembre 2016 à Fremont, en plein coeur de la Silicon Valley.

 

Une fois encore, il n’aura fallu qu’un tweet de Xavier Niel (@xavier75) pour lancer la fusée.

En quelques lignes le vice-président et directeur délégué à la stratégie d’Iliad, résume son nouveau projet, celui d’une Ecole 42, conçue sur le même modèle que celle ouverte à Paris en 2013, mais cette fois-ci, au coeur du réacteur de l’économie numérique, dans la Silicon Valley.

Le campus situé à Fremont (Californie) ouvrira ses portes en novembre prochain et prévoit d’accueillir près de 10 000 étudiants dans les cinq années à venir.

Comme sa consoeur française, l’Ecole 42 américaine sera gratuite, ouverte à tous (si tant est que l’on soit âgé de 18 à 30 ans), aucun niveau d’étude n’étant exigé, la sélection en interne se faisant essentiellement par la motivation des étudiants.

Apprendre en mode peer-to-peer

Ecole42-XavierNiel-SiliconValleyAvec un millier d’iMac à disposition jour et nuit (7 jours sur 7) et des dortoirs gratuits, les étudiants pourront s’adonner pleinement à leur passion naissante… la programmation.

L’Ecole 42 US reprend logiquement les grands principes pédagogiques de la version française, à savoir ceux d’un apprentissage en mode peer-to-peer, basé sur l’entraide entre les étudiants. Un enseignement où la norme n’est plus verticale (le cours magistrale dispensé de maItre à élèves) mais horizontale.

A lire aussi

google-Africa-Afrique-Digital-Skills-for-Africa

Google mise sur le numérique en Afrique

Alphabet, la maison mère de Google a récemment confirmé son intention de former un million d’étudiants sur les douze prochains mois dans le cadre de son programme "Talents numériques pour l’Afrique" (« Digital Skills for Africa »).

silicon-valley

#Emploi / Pour de plus en plus d’ingénieurs de la Silicon Valley « ailleurs, l’herbe est plus verte »

Un nombre croissant d’ingénieurs et d’employés de la high-tech et de l’économie Internet décident de tenter leur chance loin de la Silicon Valley, devenue LA région la plus chère des Etats-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.