En continu
Accueil / Facebook / Facebook va verser des dizaines de millions de dollars aux médias pour qu’ils utilisent Facebook Live

Facebook va verser des dizaines de millions de dollars aux médias pour qu’ils utilisent Facebook Live

PARTAGER CET ARTICLE
QUESTION / Comment garantir le succès d’un service de vidéo en streaming live (de diffusion de séquences vidéo en direct), quand celui-ci n’est après tout ni moins bon, ni meilleur, que tout ceux déjà disponibles sur le marché? REPONSE / En versant, comme en a convenu Facebook, de dizaines de millions de dollars à des célébrités et à des médias de référence pour qu’ils utilisent ce service… A savoir Facebook Live.

 

Si vous croisez bientôt des vidéos signées du Huffington Post, de BuzzFeed (cf. NewZill.NET du 20 juin 2016) ou de Mashable sur Facebook, ne vous étonnez pas de leur présence, ces médias auront été payés pour çà!

Selon un document révélé par le Wall Street Journal, Facebook a déjà conclu près de 140 contrats avec des célébrités mais aussi des médias de renom, pour qu’ils diffusent des vidéos sur le service Facebook Live. Ces contrats porteraient déjà sur plus de 50 millions de dollars, précise le WSJ.

gordon-ramsay-facebookParmi les célébrités connues de ce côté-ci de l’Atlantique, notons la présence du chef écossais Gordon Ramsay. Et au rang des groupes médias, on retrouve des titres comme le New York Times, CNN, mais aussi pour les médias en ligne Vox Media, Mashable, le Huffington Post et BuzzFeed.

100 millions d'heures de vidéo

Selon le document consulté par le Wall Street Journal, 17 des 140 contrats signés par Facebook portent sur un montant supérieur à 1 million de dollars. BuzzFeed semble être sorti grand vainqueur des négociations avec une enveloppe de 3,05 millions de dollars, suivi par le New York Times (3,03 millions de dollars) et CNN (2,5 millions de dollars). Ces médias s’engageant sur une période de diffusion d’un an.

Au-delà, si le succès de Facebook Live est au rendez-vous, le réseau social devrait mettre en place un système de partage des revenus publicitaires avec ses diffuseurs. Des publicités dont la présence devra tout aux utilisateurs de Facebook qui visionneraient déjà chaque jour plus de 100 millions d’heures de vidéo sur leur fil d’information.

A lire aussi sur NewZilla.NET

Tinder contraint de corriger une faille de sécurité majeure

Selon des chercheurs en sécurité informatique il suffisait de connaître le numéro de téléphone d’une personne pour prendre le contrôle de son compte Tinder et accéder à l’ensemble des conversations menées sur l’application.

Une femme licenciée pour avoir dénigré son entreprise et ses collègues sur Facebook

Et avoir commis l’erreur de ne pas avoir verrouillé ou éteint son ordinateur en s’absentant de son bureau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.