En continu
Accueil / Apple / Chez Apple, l’égalité salariale devient réalité

Chez Apple, l’égalité salariale devient réalité

Egalité salariale et « diversité » d’origine des collaborateurs et des collaboratrices. Dans son dernier rapport publié sur le sujet, Apple affirme être parvenu à une égalité parfaite de rémunération entre les hommes et les femmes, mais aussi entre les collaborateurs issus de la « diversité » et les autres.

 

Quelques jours après avoir annoncé son intention d’introduire un peu plus de « diversité » dans la représentation des emojis disponibles sur iPhone, Apple déclare, après des années d’effort, être enfin parvenu à une égalité parfaite de rémunération entre les hommes et les femmes, mais aussi entre les collaborateurs issus de la « diversité » et les autres.

Net progrès

Pour autant, tout cela ne veut pas dire que l’entreprise Apple dans sa globalité soit aujourd’hui composée à part égale d’hommes et de femmes. Non, en pratique, au niveau mondial (Etats-Unis compris) les femmes ne représentent encore que 32% des effectifs, quand le pourcentage de collaborateurs issus de la « diversité » ne représente aux Etats-Unis que 44%.

apple-workforce-diversity

Encore faut-il noter que cette catégorie ne comprend pas les collaborateurs d’origine asiatiques qui représentent aujourd’hui 19% de la totalité des effectifs d’Apple et 24% de ses recrutements.

Cependant, sur tous ces points, le groupe américain affiche désormais des indicateurs en net progrès. A l’instar du recrutement de collaboratrices féminines qui ne représentait que 31% en 2014, contre 37% aujourd’hui.

A lire aussi

NewZilla.NET Week-end #16 / 13 janvier 2018

Echos du Net, levées de fonds, petites phrases, tout ce qu'il ne fallait pas manquer (ou presque) cette semaine sur NewZilla.NET. Aujourd'hui au menu : Bpifrance, biotech, Apple, Sodexo, FoodChéri.

apple-iphone-obsolescence-programmee

Obsolescence programmée : une enquête préliminaire pour « tromperie » ouverte contre Apple

Le parquet de Paris a ouvert le 5 janvier 2018 une enquête préliminaire basée sur des soupçons d'"obsolescence programmée" à l'encontre de la marque Apple, indique l'AFP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.