En continu
Accueil / NewZilla.NET / Quand les bots et les SMS redéfinissent les contours du journalisme

Quand les bots et les SMS redéfinissent les contours du journalisme

PARTAGER CET ARTICLE
BuzzFeed, le Washington Post, le New York Times, aujourd’hui les “grands” médias, ou ceux qui aspirent à le devenir explorent de nouveaux moyens de toucher et de fidéliser le lecteur, internaute et mobinaute. Focus sur deux technologies, pourtant pas si nouvelles, le bot et le SMS.

 

Un bot (c’est-à-dire en l’espèce un robot de conversation chargé de rassembler et de diffuser de l’information), car les journalistes ne peuvent pas être partout.

C’est la solution qui a été adoptée par le site d’information BuzzFeed, à l’occasion de la récente convention nationale du Parti républicain qui s’est tenue au mois de juillet à Cleveland dans l’Etat de l’Ohio (Etats-Unis).

Un évènement assez animé où le spectacle n’était pas seulement dans la salle mais à l’extérieur avec les différentes manifestations de protestation contre la venue (et la désignation) du milliardaire Donald Trump, comme candidat du Parti républicain à la présidence des Etats-Unis.

Pour s’assurer une couverture optimale de l’évènement la rédaction de BuzzFeed s’en est donc remis aux bots. Concrètement, il s’agissait d’un programme développé par BuzzFeed Open Lab la section de R&D du groupe média (et dont le code source a depuis été mis à disposition sur GitHub).

Envoyer des SMS directement aux lecteurs

Si le bot se rendait compte que vous étiez à Cleveland, il pouvait ainsi vous demander où vous vous trouviez précisément et si vous étiez (ou participiez) à une manifestation. Dans l’affirmative, le programme demandait alors à son “interlocuteur” s’il souhaitait prendre des photos ou des vidéos et les lui envoyer pour que ces contenus soient ensuite diffusés sur BuzzFeed.

New-Journalism

Autre initiative assez symbolique des mutations actuelles, celle du New York Times qui vient de se lancer par l’intermédiaire de son correspondant Sam Manchester, dans une nouvelle forme de “storytelling” à l’occasion des Jeux olympiques de Rio qui s’ouvrent dans quelques heures.

Tout au long de la compétition, Sam Manchester, enverra des SMS aux lecteurs qui se seront inscrits sur ce service. Pas des “alertes infos” mais plutôt comme cela pouvait se faire il y a un certain temps sur des blogs Tumblr, pour décrire les coulisses de l’événement.

Au-delà d’un nouveau mode de “storytelling”, une autre manière d’interagir avec les lecteurs puisque ceux ci pourront également répondre directement aux SMS envoyés par le journaliste.

A lire aussi sur NewZilla.NET

Google à Station F

Après Facebook, Amazon, Apple et Microsoft, Google débarque pour trois mois à Station F. Ouvert en juin 2017, "le plus grand incubateur de start-up au monde", situé dans le 13ème arrondissement de Paris héberge un millier de start-up et affiche déjà complet.

Les impressionnants résultats du New York Times dans le numérique

Preuve que la qualité paie (et que l'information, la vraie, n'est pas condamnée à disparaître sous des monceaux de "fake news"), le quotidien américain a vu l’an passé les abonnements à son édition numérique progresser de 46% (à 340 millions de dollars), et son chiffre d’affaires publicitaire en ligne augmenter de 14% à 238 millions de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.