Accueil / NewZilla.NET / Moteurs de recherche, la grande confusion des internautes

Moteurs de recherche, la grande confusion des internautes

PARTAGER CET ARTICLE
Selon plusieurs études récentes, plus de la moitié des internautes se déclarent incapables de faire la différence en matière de référencement entre le SEO et le SEA, c’est-à-dire entre les résultats naturels délivrés par un moteur de recherche Internet et l’affichage de résultats sponsorisés (et donc publicitaires et payés par les annonceurs).

 

Le prodigieux succès de Google (74,54 milliards de dollars en 2015 dont 67,39 milliards de dollars provenant de ses activités publicitaires) reposerait-il sur un immense malentendu?

C’est ce que laissent à penser plusieurs études comportementales menées ces derniers mois et publiées par respectivement par l’Ofcom, l’équivalent britannique de l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) en France, et par le cabinet Varn, spécialisé dans les stratégies de marketing digital.

Selon l’étude de l’Ofcom (disponible ici) la moitié des internautes britanniques ne font pas la différence quand ils consultent un moteur de recherche entre ce qui relève des résultats naturels (SEO), fournis par le moteur de recherche (comme Bing, ou Google) et qui est résulte en terme de référencement, de ce que l’on appelle le référencement naturel, et les liens publicitaires Adwords (SEA).

Déficit d'explication

Même tendance pour les différentes études conduites cette année par Varn et selon lesquelles entre 50% et 55% des internautes ne savant pas faire la distinction entre résultats naturels et résultats sponsorisés.

SEO-SEA-Google

A noter que chez les internautes, c’est la tranche d’âge 25-34 ans qui semble la plus aguerrie (même si tout est relatif) avec 48,9% de personnes interrogées qui sont, il faut bien le reconnaître, totalement dans le flou par rapport à l’origine de ce qui s’affiche sur un écran d’ordinateur…

Ce pourcentage déjà élevé chez les 25-34 ans, grimpe ensuite à 52,4% chez les 35-44 ans, à 58,8% chez les 45-54 ans, à 63,6% chez les 55-64 ans… pour atteindre 70% chez les internautes âgés de plus de 65 ans.

 

A lire aussi sur NewZilla.NET

rgpd-google-gdpr-cnil

La CNIL inflige une amende record de 50 millions d’euros à Google pour manque de transparence sur le RGPD

Le 21 janvier 2019, la formation restreinte de la CNIL a prononcé une sanction de 50 millions d’euros à l’encontre de Google en application du RGPD pour manque de transparence, information insatisfaisante et absence de consentement valable pour la personnalisation de la publicité.

Revue de Presse / Année 2019 / Semaine #3

Chaque semaine, dans une logique de partage et de diffusion d'une information de qualité, NewZilla.NET vous propose une sélection des meilleurs articles parus chez nos confrères. Bonne lecture à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.