En continu
Accueil / Médias / CrossCheck, une plate-forme pour lutter contre la désinformation

CrossCheck, une plate-forme pour lutter contre la désinformation

PARTAGER CET ARTICLE
A moins de 60 jours du premier tour de l’élection présidentielle plusieurs dizaines de médias français se réunissent pour lancer, avec le soutien de Google, CrossCheck, une plate-forme collaborative destinée à lutter contre les “fake news” dont la propagation pourrait contribuer à influencer le scrutin à venir.

 

Théo et Mickael Luhaka, fils d’un ministre congolais ?, Marine Le Pen a-t-elle tweeté sur le dessin animé Masha et Michka ?, Un pompier s’est-il fait crever un œil par “une racaille” ?, Le père Grégoire a-t-il été agressé en Avignon en février 2017?, Macron a-t-il déclaré vouloir faire payer un loyer aux propriétaires ?, pour savoir si ces informations ou ces allégations sont vraies ou fausses, rendez-vous sur CrossCheck.

Lancée par plus d’une trentaine de médias français, cette plate-forme a vocation à débusquer et à déconstruire les “fake news”, et autres “faits alternatifs” souvent lancés par des sites militants ou complotistes dans le but inavoué, et disons-le, inavouable, d’influencer l’opinion publique.

CrossCheck-Désinformation

CrossCheck a été conçue et développée par First Draft et Google News Lab, en partenariat avec des rédactions de toute la France. Le projet rassemble des partenaires des secteurs médiatiques, académiques et technologiques.

A lire aussi sur NewZilla.NET

NewZilla.NET Week-end #23 / 27 janvier 2018

Echos du Net, levées de fonds, petites phrases, tout ce qu'il ne fallait pas manquer (ou presque) cette semaine sur NewZilla.NET. Aujourd'hui au menu : SAP, Qualcomm, fake news, pape François, publicité, Davos, Emmanuel Macron.

9% des Français croient que la Terre est plate

Mais en France, 79% des internautes souhaitent également que l’Etat légifère contre la propagation des fausses nouvelles ou “fake news”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.