En continu
Accueil / NewZilla.NET / Expresso NewZilla.NET #22 / Samedi 4 mars 2017

Expresso NewZilla.NET #22 / Samedi 4 mars 2017

PARTAGER CET ARTICLE

 

L’écho du Net en quelques historiettes, petites phrases et citations sur NewZilla.NET. Aujourd’hui au menu: Airbnb, Facebook, information “consommateurs”, la lutte contre l’industrie pornographique, Google, Apple, Silicon Valley… 

 

  • AIRBNB permet désormais à ses utilisateurs de réserver des services, des excursions et des visites guidées, via son application. Un bon moyen de préparer son séjour.
  • PRATIQUE. Disponible sous la forme d’un plug-in, c’est-à-dire d’une extension pour les navigateurs Internet Chrome et Opera, “Disable HTML5 Autoplay“, est un programme qui permet, au grand soulagement des internautes de désactiver le mode “lecture automatique” des vidéos, qui risque très bientôt de créer une jolie cacophonie sur les fil d’informations des utilisateurs d’un réseau social comme Facebook.
  • CONSOMMATION. L’association de défense des intérêts des consommateurs CLCV (Consommation Logement et Cadre de Vie) a demandé lundi 20 février 2017 la création d’un site Internet “officiel unique” rassemblant les rappels de produits alimentaires, pour une meilleure information sanitaire des clients. Pour 2016, l’association a dénombré, “de manière non exhaustive”, 97 avis de rappels concernant 147 produits, majoritairement à base de viande, suivis par les catégories fruits et légumes, fromages, biscuits, chocolats et bonbons, selon un communiqué de l’organisation.
  • POLITIQUE. Dans un entretien vidéo accordé au site Padreblog, la ministre des familles, de l’enfance et des droits des femmes, Laurence Rossignol déclare vouloir “lutter contre l’industrie pornographique” et interdire l’accès des mineurs aux sites internet qui diffusent ces images “avilissantes”. Dont acte. Si l’intention est louable, il est permis de s’interroger sur sa faisabilité. Et au surplus, peut-être est-il besoin de rappeler à Laurence Rossignol, que cette proposition arrive, disons, un peu tard dans la législature, puisque la session ordinaire de l’Assemblée nationale se termine à la fin du mois de février. Et qu’il est par ailleurs assez probable qu’au-delà de l’élection présidentielle du 7 mai 2017 Mme Laurence Rossignol, ne soit elle-même plus ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes.
  • VISA. Après l’Estonie et son statut de “e-resident”, un autre pays balte, à savoir la Lituanie, vient de mettre en place un visa destiné aux créateurs de start-up, qui ne résident pas dans l’Union européenne. Les dossiers présentés par les entrepreneurs seront examinés par un comité, composé d’accélérateurs de startups et de fonds de capital-risque.
  • SILICON VALLEY. Dans le droit fil du Apple Park de Cupertino, conçu par feu Steve Jobs, Google travaille aujourd’hui à la conception d’un nouveau campus futuriste qui sera lui basé à Mountain View.
  • MEET. C’est la nouvelle application de vidéoconférence réservée aux professionnels que vient de lancer discrètement Google, via Google Hangouts. Disponible sous la forme d’une application Web et pour iOS, Meet fait pour l’instant l’impasse sur l’univers Android et permet à ses utilisateurs de prendre part à des sessions de vidéoconférence en HD.

 

A lire aussi sur NewZilla.NET

Inde-Internet-neutralite-du-net

L‘Inde consacre de manière intangible le principe de neutralité du Net

Le pays qui vient de dépasser le cap des 500 millions de personnes connectées à Internet, vient d’adopter une nouvelle réglementation qui renforce le principe de neutralité du Net, c’est-à-dire de l’égal accès de tous aux contenus diffusés et partagés sur le réseau mondial.

Tinder contraint de corriger une faille de sécurité majeure

Selon des chercheurs en sécurité informatique il suffisait de connaître le numéro de téléphone d’une personne pour prendre le contrôle de son compte Tinder et accéder à l’ensemble des conversations menées sur l’application.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.