En continu
Accueil / Instagram / Les Instapreneurs tiennent salon à Paris

Les Instapreneurs tiennent salon à Paris

PARTAGER CET ARTICLE
Le premier Salon des Instapreneurs se tiendra le 17 juin prochain (de 10h à 20h) au Carreau du Temple à Paris. L’occasion de mettre en lumière et de découvrir une communauté de petites et moyennes entreprises qui a (en partie) bâti son succès en investissant beaucoup de temps (et peu d’argent) dans Instagram, le réseau de partage de photos et de vidéos, propriété de Facebook.

 

Instagram comme un accélérateur de business? L’idée n’est pas nouvelle tant le taux d”engagement des utilisateurs de ce réseau social de partage de photos, de vidéos, et maintenant de “stories” reste élevé, mais elle s’affirme de plus en plus.

Pour celles et ceux qui souhaitent développer leur business via Instagram, rendez-vous le 17 juin prochain au Carreau du Temple à Paris. La première édition du Salon des Instapreneurs (entrée gratuite de 10h à 20h, réservation recommandée) sera l’occasion de découvrir grâce à toute une série de rencontres, d’ateliers et de conférences, les bonnes pratiques dont se sont déjà inspirées plusieurs dizaines de PME françaises pour booster leur activité via le réseau social.

Instagram-Instapreneurs

Pour Instagram, qui vient de créer un département business et qui souhaite se défaire progressivement de son image de réseau social pour “people” l’enjeu qui constitue le succès de ce type de manifestation est important.

Officiellement, le réseau social, qui songe à intégrer prochainement un bouton “vente” à sa plate-forme, aurait déjà réussi à attirer plus d’un million d’annonceurs et sur ses 700 d’utilisateurs dans le monde (10,4 millions en France), plus de 8 millions seraient des entreprises.

Ce premier Salon des Instapreneurs sera marqué notamment par la présence de PME telles que Tea Heritage, Le slip Français, Coucou Suzette, ou Shanty biscuits.

 

A lire aussi

Airbnb condamné dans une affaire de sous-location illégale à Paris

Le groupe Internet a été reconnu responsable par le Tribunal de grande instance de Paris d’avoir laissé en ligne une annonce de sous-location illégale et devra reverser au propriétaire de l’appartement concerné 1869,07 euros correspondant aux frais de réservation perçus. Airbnb va faire appel de cette décision de justice.

Google adapte son format d’affichage mobile AMP aux “stories” inspirées de Snapchat et d’Instagram

Si ce nouveau format d’affichage des contenus sur mobile n’intègre pas encore de publicités il devrait logiquement rapidement séduire les éditeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.