En continu
Accueil / Drone / Ce week-end, de drôles de drones font la course sur les Champs-Elysées

Ce week-end, de drôles de drones font la course sur les Champs-Elysées

PARTAGER CET ARTICLE
Pour sa seconde édition, le “Paris Drone Festival” propose (gratuitement) au public des démonstrations (prises de vue aériennes, livraisons de colis…), des initiations, et des courses de drones réunissant quelques uns des meilleurs pilotes de la planète.

 

C’est désormais une tradition, le premier dimanche de chaque mois, comme l’entrée du musée du Louvre est gratuite, l’avenue des Champs-Elysées est rendue aux piétons.

Et ce week-end, pour la deuxième année consécutive, la  “plus-belle-avenue-du-monde” sera aussi celle des drones, ou aéronefs radiocommandés.

Car les Champs-Elysées ont rendez-vous avec le Paris Drone Festival, un évènement grand-public gratuit et ouvert à tous (de 12h à 18h), organisé avec le soutien de la Mairie de Paris.

paris-drone-festival

L’an passé, l’événement avait rassemblé 150.000 visiteurs (physiques) et 113.000 spectateurs (virtuels) sur le site de Paris.fr.

Cette année, les curieux pourront goûter aux joies du pilotage d’un drone, découvrir des démonstrations de drones, dans leurs usages licites les plus communs (prises de vue aérienne, livraisons de colis…).

Mais aussi et surtout assister à plusieurs grandes courses de drones (poids 500g, vitesse… 150km/h), réunissant dans une volière fermée de 140m de long (pour ne pas blesser le public) quelques uns des plus grands champions de la catégorie.

A lire aussi sur NewZilla.NET

Airbnb condamné dans une affaire de sous-location illégale à Paris

Le groupe Internet a été reconnu responsable par le Tribunal de grande instance de Paris d’avoir laissé en ligne une annonce de sous-location illégale et devra reverser au propriétaire de l’appartement concerné 1869,07 euros correspondant aux frais de réservation perçus. Airbnb va faire appel de cette décision de justice.

Facebook va investir 10 millions d’euros dans l’intelligence artificielle en France

Le réseau social, par ailleurs passé maître dans les techniques d’optimisation fiscale, sort le carnet de chèque et mise plusieurs millions d’euros (une goutte d’eau à l’échelle du chiffre d’affaires généré dans l’Hexagone) sur la recherche sur l’intelligence artificielle en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.