En continu
Accueil / Crypto-monnaie / Quand les banques planchent sur le lancement d’une crypto-monnaie

Quand les banques planchent sur le lancement d’une crypto-monnaie

Tout d’abord défiantes et méfiantes vis-à-vis de la « blockchain » et de l’émergence de crypto-monnaies comme le Bitcoin ou l’Ethereum, les grands établissements financiers semblent aujourd’hui beaucoup moins sceptiques sur ce sujet. Certains d’entre eux prévoyant même de lancer leur propre crypto-monnaie, dès la fin de l’année 2018. 

 

Selon le Financial Times, une nouvelle crypto-monnaie (une de plus serait-on tenté de dire) sera lancée à la fin de l’année 2018 par six des plus grandes banques mondiales, dont la Barclays, le Crédit Suisse et la HSBC.

L’USC, c’est le nom de cette nouvelle devise, vise a améliorer l’efficacité des transactions financières. Elle sera utilisée pour effectuer des règlements instantanés et des opérations de compensation de valeurs mobilières.

digital-currency-crypto-monnaie

En pratique, l’USC devrait pouvoir être échangée contre de l’argent traditionnel auprès des banques centrales (ce qui n’est aujourd’hui pas le cas du Bitcoin par exemple). A la base, l’USC (pour « Utility Settlement Coin ») est un projet initié par la banque suisse UBS, très vite rejointe par la Deutsche Bank et la banque Santander.

(source Financial Times).

A lire aussi

bitcoin-crypto-currency-crypto-monnaies

Crypto-monnaies, après le krach

En ce début de semaine, les cours (on ne peut plus virtuels) de la quasi-totalité des crypto-monnaies plongent de concert, alimentant la théorie que ces pseudo-devises ne sont en fait qu’une vaste escroquerie, une nouvelle pyramide de Ponzi à l’échelle planétaire.

Dogecoin

Dogecoin, une fausse crypto-monnaie qui vaut 2 milliards de dollars

Si jamais il fallait encore une preuve que les monnaies virtuelles ne reposent que sur du vent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.