Accueil / Jeux vidéo / Sur Twitch, des streamers récoltent 451 000 euros pour aider les victimes de l’ouragan Irma

Sur Twitch, des streamers récoltent 451 000 euros pour aider les victimes de l’ouragan Irma

Le week-end dernier, plusieurs dizaines de communautés de gamers (amateurs de jeux vidéo) se sont réunies pour organiser une vaste opération caritative sur Twitch (la plate-forme de streaming de jeux vidéo, propriété d’Amazon).

 

451 000 euros. C’est la somme, somme toute assez impressionnante, que sont parvenus à rassembler ce week-end, lors d’une opération spéciale organisée sur Twitch (la plate-forme de streaming de jeux vidéo, propriété d’Amazon), une trentaine de communautés de gamers et de streamers.

Cette sommes sera reversée intégralement à la Croix-Rouge française (partenaire de l’opération) pour venir en aide aux victimes de l’ouragan Irma dans les Antilles.

z-event-zerator-twitch

Pendant près de 50 heures, du vendredi au dimanche soir, le Z Event, mis en place par le vidéaste ZeratoR a mis en scène une trentaine de communautés de streamers (des gamers, c’est-à-dire des joueurs de jeux vidéo qui se filment et commentent leurs parties en direct pour les internautes).

L’opération a reçu sur Twitter les très officielles félicitations du président de la République, Emmanuel Macron, a permis de générer 451 000 euros de dons de la part des internautes.

Macron

Les donateurs, dont le nom s’affichait à l’écran, avaient la possibilité de verser de 5 à 2000 euros en appuyant sur un bouton situé sous la vidéo de la partie en cours.

 

A lire aussi

donations-facebook

Facebook, réseau social à but non lucratif

Enfin, pas tout à fait quand même... Mais, à partir du 25 septembre, Facebook commencera à déployer en France et en Europe plusieurs fonctionnalités dédiées au don à caractère caritatif. Une bonne nouvelle pour les ONG et autres organisations humanitaires. 

ouragan-Irma-ouraganirma-openstreetmap

Ouragan Irma / Les internautes se mettent au travail

Depuis le passage d'Irma sur les Antilles, des volontaires bénévoles de la communauté de cartographie open-source, OpenStreetMap, se relaient pour recenser les routes coupées, les îles touchées, les infrastructures détruites par l'ouragan. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.