Accueil / NewZilla.NET / Remous en perspective chez Free après la diffusion de l’émission Cash Investigation

Remous en perspective chez Free après la diffusion de l’émission Cash Investigation

Selon le site Politis, trois responsables de centres d’appels Free (sur les sept que compte le groupe) devraient être amener à quitter leurs fonctions dans les prochaines semaines. 

 

Un directeur général de Free, Maxime Lombardini, qui explique par le menu quand, pourquoi et comment la climatisation a été changée dans l’un des centres d’appels du groupe, mais qui affirme tout ignorer de la centaine de licenciements qui serait intervenue au sein de la même entité…

Une « directrice des centres d’appels » Angélique Gérard qui, côté pile, affirme en public  avoir mis en place une « stratégie basée sur l’enchantement » (sic) mais qui, côté face, exprime dans un mail son intention de « liquider » les contestataires, suite à un mouvement social chez Total Call, un centre d’appels Free, basé à Casablanca (Maroc). La même Angélique Gérard qui fait le déplacement du Maroc pour resserrer les boulons au niveau local sur le mode du « chantage à l’emploi »…

Free

Des méthodes de licenciement (parfois retoquées par les Prud’Hommes) à la limite de la légalité… Des licenciements pour « fautes graves » en veux-tu en voilà… Une salariée qui reçoit un avertissement pour avoir été absente après une tentative de suicide… Des méthodes de management « à la hache »…

C’est peu de dire que le dernier de l’émission d’information de France 2, Cash Investigation, diffusé le mardi 26 septembre et disponible ici en replay, n’était pas (comme bien des sites d’information high-tech « spécialisés » en ont complaisamment pris la très malsaine habitude) un monument éditorial à la gloire de Free et de son fondateur Xavier Niel.

L’émission a enregistré un record d’audience -le magazine traitait aussi du cas « Lidl »- et selon le site Politis devrait donc très prochainement entraîner quelques modification dans l’organigramme managérial de Free. Histoire peut-être de faire sauter quelques fusibles et de travailler à bien re-dorer l’image de l’uns des principaux fournisseurs d’accès à Internet en activité en France.

A lire aussi

station-f-paris

Airbnb passe un partenariat avec Station F, l’incubateur porté par Xavier Niel

Le groupe Internet met en place un partenariat aux allures promotionnelles à destination des 3000 startupeurs qui investiront dès cet été ce campus high-tech géant développé sur le site de l’ancienne Halle Freyssinet à Paris.

captain-train-trainlive

(MISE A JOUR) Captain Train devient Trainlive

La plate-forme de réservation et d’achat de billets de train est reprise par Trainlive, son pendant britannique, une start-up dans laquelle on retrouve des investisseurs comme le patron de Free, Xavier Niel, ou le fondateur de Liligo, Pierre Bonelli.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.