Accueil / Afrique / Le Maroc interdit le bitcoin et les monnaies virtuelles

Le Maroc interdit le bitcoin et les monnaies virtuelles

PARTAGER CET ARTICLE

 

Interdiction! C’est la mesure que vient de prendre le Maroc, et plus particulièrement l’Office national des changes du Maroc à l’égard des monnaies virtuelles en générale et du bitcoin en particulier.

 

A un moment où le bitcoin bat tous les records, en passant ces derniers jours au-dessus de la barre des 8000 dollars, les transactions en monnaie virtuelle dépasseraient les 200 000 dollars par jour au Maroc.

“Les transactions effectuées via les monnaies virtuelles constituent une infraction à la réglementation passible des sanctions et amendes prévues par les textes en vigueur”, indique l’office marocain dans un communiqué.

maroc-bitcoin-morocco-digital-currency

Pour les autorités marocaines les monnaies virtuelles peuvent être apparentées à un “système de paiement occulte”.

L’Office national des changes du Maroc par ailleurs que “toutes les transactions financières avec l’étranger doivent être effectuées via les intermédiaires agréés par les autorités et avec les devises étrangères cotées par Bank Al-Maghrib, la Banque centrale marocaine”.


Vous avez aimé cette information? Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? Pour continuer à vous informer, en toute indépendance, NewZilla.NET a besoin de VOUS. Cela mérite une explication. On vous explique tout ICIMerci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

A lire aussi

Quand les ingénieurs russes tuent le temps en minant du Bitcoin

Les services secrets russes (FSB), dignes successeurs du KGB, ont arrêté plusieurs scientifiques russes. Ils sont accusés d’avoir utiliser la puissance de calcul du super-ordinateur d’une base militaire ultra-secrète stockant des missiles nucléaires, pour miner (c’est-à-dire créer pour leur propre compte) de la crypto-monnaie.

Bitcoin, la chute (sans fin?)

Comme prévu (et comme annoncé ici-même à de multiples reprises) la plus célèbre des crypto-monnaies, qui ne repose sur rien, si ce n’est sur la croyance en une illusion, poursuit son inexorable chute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.