Accueil / Blockchain / Pour le prix Nobel d’économie français Jean Tirole, le bitcoin est “une pure bulle”

Pour le prix Nobel d’économie français Jean Tirole, le bitcoin est “une pure bulle”

Après les banques d’affaires (comme JP Morgan), les banques centrales (française et américaine) et à la suite de quelques Etats, le prix Nobel d’économie français, Jean Tirole prend la plume dans le « Financial Times » pour exprimer ses inquiétudes sur la flambée actuelle du cours du bitcoin.

 

“ Sur la question de la durabilité, le bitcoin est une pure bulle, un actif sans valeur intrinsèque – son prix tombera à zéro si la confiance disparaît “, assène dans le Financial Times le prix Nobel d’économie et président de la Toulouse School of Economics.

” Personne ne peut dire avec certitude que le bitcoin va s’effondrer. Cela pourrait devenir le nouvel or. Mais je ne parierais pas mes économies et je ne voudrais pas non plus que les banques réglementées parient sur sa valeur “, poursuit Jean Tirole.

Un rêve libertaire

Toujours selon lui, “le bitcoin est peut-être un rêve libertaire, mais c’est un vrai casse-tête pour quiconque considère la politique publique comme un complément nécessaire aux économies de marché. Il est encore trop souvent utilisé pour l’évasion fiscale ou le blanchiment d’argent.”

bitcoin-jean-tirole

Cependant, s’il fustige le bitcoin, la blockchain, la technologie sur laquelle est en partie basé le bitcoin, trouve grâce à ses yeux. “Cette technologie de registre distribué est une innovation bienvenue avec des applications utiles, y compris l’exécution rapide et automatique de contrats intelligents”, écrit Jean Tirole.

A lire aussi

NewZilla.NET Week-End #8 / 3 décembre 2017

Echos du Net, levées de fonds, petites phrases, tout ce qu'il ne fallait pas manquer (ou presque) cette semaine sur NewZilla.NET. Aujourd'hui au menu : HP, Uber, Airbnb, crypto-monnaies, bitcoin, Gemalto.

Pour le gouverneur de la Banque de France, le bitcoin est un « actif spéculatif »

"Le bitcoin n'est en rien une monnaie, ou même une crypto-monnaie", a déclaré à Pékin le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.