Accueil / Messenger / Messenger Kids, le Facebook pour enfants

Messenger Kids, le Facebook pour enfants

Après plusieurs années de réflexion, le réseau social sort aux Etats-Unis une déclinaison de son application de messagerie « Messenger », dédiée au plus jeune public. Une application sécurisée (c’est bien le moins) et placée sous le contrôle des parents. 

 

Voilà typiquement le genre de projet sur lequel, quand on s’appelle Facebook, il est interdit de se manquer.

Après cinq années d’études, de tests et surtout de réflexion, le réseau social se résout aujourd’hui à sortir (dans un premier temps aux Etats-Unis, et exclusivement pour les utilisateurs d’iPhone), une déclinaison de son application phare « Messenger », pour les enfants.

Dès six ans, les plus jeunes internautes américains pourront disposer de leur propre compte Messenger a annoncé Facebook lundi 4 décembre 2017. Cette application de messagerie mobile sécurisée sera placée sous le (très haut) contrôle des parents. Fait notable, le service sera exempt de publicité.

messenger-kids-facebook-messengerkids

A défaut de pouvoir réaliser des transactions financières et par voie de conséquence d’exploser l’autorisation de découvert du compte bancaire parental, les utilisateurs de « Messenger Kids » – c’est le nom de l’application – pourront tout de même pourront y envoyer des messages, des GIFs ou des stickers, passer des appels audio ou vidéo, et utiliser des filtres et masques pour améliorer leurs photos.

A lire aussi

GoFundMe

GoFundMe, le crowdfunding sans commission

Critiquée pour prélever des frais de commission sur des projets de financement participatif destinés à soutenir des causes humanitaires, la plate-forme de crowdfunding, annonce le fin des commissions, pour commencer et à tout le moins pour tous les projets mis en ligne depuis les Etats-Unis. 

facebook

(NewZilla.NET / Partenaire) Facebook et les lois de la psychologie

Quel danger y-a-t-il à (trop) utiliser le réseau social le plus populaire au monde?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.