En continu
Accueil / Communication / Mr. Robot provoque l’ire des utilisateurs de Firefox

Mr. Robot provoque l’ire des utilisateurs de Firefox

PARTAGER CET ARTICLE

 

C’est l’histoire d’un partenariat qui a mal tourné mais qui a, comme prévu, provoqué le buzz escompté. 

 

“Looking Glass”, si depuis le vendredi 15 décembre 2017 il y a bien une dénomination que les utilisateurs américains du navigateur Internet Firefox ne supporte pas c’est bien celle-là.

“Looking Glass” c’est le nom d’une extension qui s’est invitée, et qui s’est installée à distance sur Firefox, sans demander à aucun moment le consentement des utilisateurs concernés.

Le tout étant agrémenté d’une description on ne peut plus énigmatique du programme qui tient en ces mots : “Ma réalité est différente de la vôtre”.

Virus, malware? Les utilisateurs de Firefox (le navigateur Internet édité par Mozilla), par nature très soucieux du respect de leur vie privée, s’interrogent.

mr-robot-firefox-mozilla-looking-glass

En fait cette intrusion est le fruit d’un partenariat commercial passé entre la fondation Mozilla (l’éditeur de Firefox) et la production de la série Mr. Robot (qui raconte la vie d’un pirate informatique), dont la diffusion de la troisième saisons vient de s’achevée aux Etats-Unis.

Un partenariat destiné à sensibiliser le grand public sur le respect de la vie privée en ligne.

“La sécurité et la confidentialité des individus sur Internet sont fondamentales et ne doivent pas être considérées comme facultatives”, explique la fondation Mozilla dans un communiqué.

Mozilla a réagi à la levée de boucliers, émanant parfois même de ses propres collaborateurs, en indiquant au site spécialisé TechCrunch “qu’aucune donnée n’a été collectée ou partagée”.


Vous avez aimé cet article? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Cela mérite une explication. On vous explique tout ICIMerci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.