En continu
Accueil / Facebook / Facebook fait un premier pas vers plus de transparence fiscale

Facebook fait un premier pas vers plus de transparence fiscale

PARTAGER CET ARTICLE

 

En 2016, le groupe Internet américain n’avait payé en France que 1,16 million d’euros d’impôts sur les bénéfices, basé sur son chiffre d’affaires déclaré (estimé à 14 fois moins que son chiffre d’affaires réellement réalisé dans l’Hexagone).

 

Toujours en 2016, au niveau mondial, Facebook avait réalisé un chiffre d’affaires global de 27,638 milliards de dollars, pour un bénéfice net annuel de 10,217 milliards de dollars, en augmentation de 177 % sur un an.

Aujourd’hui, Facebook semble opter (sans que l’on sache si la raison de ce revirement ou disons de cette “évolution” est politique, ou économique), pour une plus grande transparence voire une plus grande sincérité fiscale qui ne devrait toutefois entrer en application qu’à l’horizon 2019.

Dans un billet publié le 12 décembre 2017 sur son blog officiel, le réseau social explique de quoi il retourne : « En termes simples, cela signifie que les recettes publicitaires soutenues par nos équipes locales ne seront plus enregistrées par notre siège international à Dublin, mais seront alors enregistrées par notre société locale dans ce pays ».

Facebook

On devine aisément que Facebook ne souhaite pas se retrouver dans la situation d’un groupe comme Apple auquel la Commission européenne réclame aujourd’hui plusieurs millards d’euros (Cf. NewZilla.NET du 2 septembre 2016).

Les déclarations fiscales de Facebook devraient donc être effectuées via chaque filiale du groupe et non vers l’Irlande, comme c’est le cas actuellement.

« Nous pensons que ce transfert vers une structure de vente locale permettra plus de transparence, comme l’ont demandé les gouvernements et les législateurs à travers le monde, qui souhaitent une plus grande visibilité sur le chiffre d’affaires réalisé dans leur pays », déclare le directeur financier du groupe, Dave Wehner.

En France donc, en 2016, le groupe Internet américain n’avait payé que 1,16 million d’euros d’impôts sur les bénéfices, alors même que selon de savants calculs réalisés par BFM Business et basés sur le revenu moyen généré par utilisateurs, le réseau social aurait du, semble-t-il en payer… 80 fois plus.


Vous avez aimé cet article? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Cela mérite une explication. On vous explique tout ICIMerci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

A lire aussi sur NewZilla.NET

Inde-Internet-neutralite-du-net

L‘Inde consacre de manière intangible le principe de neutralité du Net

Le pays qui vient de dépasser le cap des 500 millions de personnes connectées à Internet, vient d’adopter une nouvelle réglementation qui renforce le principe de neutralité du Net, c’est-à-dire de l’égal accès de tous aux contenus diffusés et partagés sur le réseau mondial.

Tinder contraint de corriger une faille de sécurité majeure

Selon des chercheurs en sécurité informatique il suffisait de connaître le numéro de téléphone d’une personne pour prendre le contrôle de son compte Tinder et accéder à l’ensemble des conversations menées sur l’application.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.