En continu
Accueil / Business / Daimler rachète Chauffeur Privé

Daimler rachète Chauffeur Privé

PARTAGER CET ARTICLE

 

Le constructeur automobile allemand met la main sur le numéro deux français des VTC, et principal concurrent d’Uber dans l’Hexagone. 

 

Déjà présent dans l’autopartage (avec car2go), les taxis (avec mytaxi) et les plateformes de mobilité (avec moovel), le groupe allemand Daimler (propriétaire de la marque Mercedes-Benz) a annoncé jeudi 21 décembre 2017 être monté à plus de 50% dans le capital du service de VTC français Chauffeur Privé, avec pour objectif d’en devenir totalement propriétaire à l’horizon 2019.

Le groupe de VTC qui se distinguait notamment en terme de communication par des campagnes d’affichage qui ne souffraient pas d’ambiguité sur ses engagements fiscaux, contrairement à la concurrence… passe donc aujourd’hui sous la coupe du constructeur automobile allemand Daimler.

chauffeurprive-uber-communication

La stratégie de Daimler n’est pour autant pas très lisible car si le groupe allemand rachète aujourd’hui Chauffeur Privé pour concurrencer Uber sur la France, en février 2017, il avait signé un partenariat avec le même Uber, s’engageant à fournir au groupe Internet américain une flotte de véhicules autonomes, une technologie dans laquelle Daimler investit aujourd’hui beaucoup notamment aux côtés de Bosch et de Renault.

En France, Chauffeur Privé collabore aujourd’hui avec près de 18 000 chauffeurs, sur une marché fortement concurrentiel dans lequel on retrouve Uber, bien entendu, mais aussi LeCab, le chinois Didi (qui vient de lever, nous y reviendrons, 4 milliards de dollars), l’estonien Taxify et Marcel, un opérateur récemment racheté par Renault.


Vous avez aimé cet article? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Cela mérite une explication. On vous explique tout ICIMerci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

A lire aussi sur NewZilla.NET

Uber se retire du Maroc

Après la Chine, après la Russie, et peut-être (selon des rumeurs persistantes) avant l’Inde, le sud-est asiatique et le reste de l’Afrique, le groupe Internet a choisi de se retirer (officiellement à titre temporaire) du Maroc.

Uber a perdu 4,46 milliards de dollars en 2017

Depuis 2015, les pertes cumulées du groupe Internet atteignent près de 9 milliards de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.