En continu
Accueil / Médias / En France, 79% des internautes favorables à une loi contre les fausses nouvelles

En France, 79% des internautes favorables à une loi contre les fausses nouvelles

PARTAGER CET ARTICLE

 

Mais toujours en France, 79% des Français adhèrent aux discours complotistes.

 

Comme la vie (et la communication politique) sont bien faites, quelques jours après l’annonce par le président de la République, Emmanuel Macron, de son intention de légiférer sur (ou plutôt contre) la propagation des “fake news” (fausses nouvelles), notamment en période électorale, la communication sondagière vient nous rappeler fort opportunément, que la démarche présidentielle bénéficie du soutien de près de 80% des internautes.

Que le Palais de l’Elysée se rassure, les 54.300 messages (d’indignation, de protestation ou de contestation) postés en ligne dans les quatre jours qui ont suivi l’annonce présidentielle, n’étaient pas le reflet de l’opinion publique mais bien un effet de loupe imputable au prisme déformant des réseaux sociaux.

Selon un sondage (réalisé sur Internet) par Odoxa pour France Info, Le Figaro et Dentsu Consulting conduit auprès de 1004 personnes représentatives (cela change des “sondages” en ligne effectués à la va-vite notamment par l’un des médias ordonnateurs de ce sondage…), 79 % des personnes interrogées sont favorables à la proposition du chef de l’État.

Le sujet des “fake news” ne laisse quant à lui pas indifférent puisqu’il apparaît comme important à 71% des personnes interrogées.

macron-fake-news

En pratique, 61 % des internautes interrogés (voire même 78 % si on ajoute les agrégateurs comme Google News, dont NewZilla.NET fait partie) continue de s’informer via les médias traditionnels qui vérifient leurs sources.

En revanche, serait-on tenté de dire, 22 % des Français puisent leur information uniquement sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Google et YouTube) ou sur des blogs.

A l’occasion de la présentation de ses voeux à la presse le 4 janvier dernier, le président de la République, Emmanuel Macron, avait indiqué son intention de faire évoluer le dispositif juridique pour protéger la vie démocratique des fausses nouvelles en période électorale.

“Les plateformes se verront imposer des obligations de transparence accrue sur tous les contenus sponsorisés afin de rendre publiques l’identité des annonceurs et de ceux qui les contrôlent mais aussi de limiter les montants consacrés à ces contenus”, avait expliqué le président de la République.

Si 79% des internautes souhaitent une loi contre les fausses nouvelles, les Français sont également, selon une récente étude de l’Ifop pour la Fondation Jean Jaurès et l’observatoire Conspiracy Watch, 79% à adhérer à l’une des grandes “théories du complot”.


Vous avez aimé cet article? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Cela mérite une explication. On vous explique tout ICIMerci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

A lire aussi sur NewZilla.NET

NewZilla.NET Week-end #23 / 27 janvier 2018

Echos du Net, levées de fonds, petites phrases, tout ce qu'il ne fallait pas manquer (ou presque) cette semaine sur NewZilla.NET. Aujourd'hui au menu : SAP, Qualcomm, fake news, pape François, publicité, Davos, Emmanuel Macron.

9% des Français croient que la Terre est plate

Mais en France, 79% des internautes souhaitent également que l’Etat légifère contre la propagation des fausses nouvelles ou “fake news”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.