En continu
Accueil / Education / Une étude universitaire fait le lien entre l’utilisation du smartphone en classe et la baisse des résultats scolaires

Une étude universitaire fait le lien entre l’utilisation du smartphone en classe et la baisse des résultats scolaires

PARTAGER CET ARTICLE

 

Selon une étude menée par les universités belges de Gand et d’Anvers, il existe un lien direct entre l’utilisation du smartphone en cours et la baisse de niveau des résultats scolaires.

 

Voilà une étude qui devrait logiquement apporter un peu d’eau moulin de l’actuel ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, qui souhaite interdire les téléphones portables dans les salles de classe dès la rentrée 2018.

Les travaux menés par les universités belges de Gand et d’Anvers permettent d’établir que les étudiants qui utilisent régulièrement leur smartphone en cours obtiennent de moins bons résultats aux examens que ceux qui n’en font rien.

WhatsApp, Facebook, Snapchat, YouTube, écouter en touriste le discours de l’enseignant en se disant que de toute façon on pourra toujours, si besoin est, retrouver la même chose en sur le Web…

Les chercheurs belges ont interrogé 696 étudiants pour connaître la fréquence d’utilisation de leur smartphone pour neuf activités différentes, comme la lecture de courriels, la recherche d’informations et la prise de photos. Ils ont ensuite comparé les réponses des élèves aux résultats obtenus aux examens.

smartphone-classe-classroom-education

En moyenne, les étudiants sondés consultent leur GSM 3 à 5 fois par cours, et plus de 2 fois par heure quand ils étudient.

“On a, dans les profondeurs de notre cerveau, une petite structure cérébrale, qu’on appelle communément circuit de récompense, et qui nous incite, nous pousse à consulter les réseaux sociaux, parce qu’ils sont considérés comme des nouveautés, et donc comme des récompenses”, explique Mireille Houart, pédagogue à l’université de Namur, citée par le site RTL.be.

Résultats : les étudiants ayant un usage du smartphone au-dessus de la moyenne affichent approximativement 1,1 point de moins sur 20 à leurs résultats d’examens que les autres élèves.

Par ailleurs, ceux qui ont un usage du smartphone supérieur à la moyenne n’ont réussi que 60,6% de leurs examens, contre 68% pour les autres.


Vous avez aimé cet article? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Cela mérite une explication. On vous explique tout ICIMerci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

A lire aussi sur NewZilla.NET

Tinder contraint de corriger une faille de sécurité majeure

Selon des chercheurs en sécurité informatique il suffisait de connaître le numéro de téléphone d’une personne pour prendre le contrôle de son compte Tinder et accéder à l’ensemble des conversations menées sur l’application.

Une femme licenciée pour avoir dénigré son entreprise et ses collègues sur Facebook

Et avoir commis l’erreur de ne pas avoir verrouillé ou éteint son ordinateur en s’absentant de son bureau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.