Accueil / Airbnb / Airbnb a collecté 13,5 millions d’euros de taxe de séjour auprès de ses utilisateurs en France sur l’année 2017

Airbnb a collecté 13,5 millions d’euros de taxe de séjour auprès de ses utilisateurs en France sur l’année 2017

PARTAGER CET ARTICLE

 

Mais s’il communique sur ce chiffre pour témoigner de la vitalité de ses activités, le groupe Internet met moins en avant le fait qu’il n’a payé que 92 944 € d’impôts à l’Etat en 2016, soit tout juste ce que verserait une PME classique.

 

6,9 millions d’euros pour Paris, 863 000 euros pour Nice, 643 000 euros pour Lyon, 661 000 euros pour Bordeaux, 342 000 euros pour Cannes…

Pour les collectivités locales, Airbnb n’est pas le Père Noël mais c’est tout comme, ou c’est en tout cas ce que le groupe Internet aimerait bien laisser penser.

En fait, cette somme, d’un montant total de 13,5 millions d’euros est issue de la collecte et donc du reversement de la taxe de séjour par Airbnb auprès des utilisateurs de sa plateforme.

Un peu comme les industriels de l’électronique grand public qui collectent (sur des supports comme les disques durs, les clés USB, les cartes mémoires, les CD ou les DVD) la redevance pour la rémunération pour la copie privée qui finance pour partie l’action artistique en France, Airbnb ne joue donc qu’un simple rôle d’intermédiaire comptable.

airbnb

C’est la deuxième année qu’Airbnb, comme l’industrie hôtelière, joue le rôle du collecteur.

Dès le printemps prochain, la collecte automatique sur la plate-forme sera généralisée à 15 000 communes.

“Les voyages apportent également des ressources nouvelles aux collectivités locales, soumises à des tensions budgétaires croissantes, afin de financer leur propre attractivité”, déclarent dans un communiqué le directeur d’Airbnb France, Emmanuel Marill.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

A lire aussi

Airbnb condamné dans une affaire de sous-location illégale à Paris

Le groupe Internet a été reconnu responsable par le Tribunal de grande instance de Paris d’avoir laissé en ligne une annonce de sous-location illégale et devra reverser au propriétaire de l’appartement concerné 1869,07 euros correspondant aux frais de réservation perçus. Airbnb va faire appel de cette décision de justice.

Payer en plusieurs fois sur Airbnb

Avec sa nouvelle fonctionnalité “Pay Less Up Front”, le groupe Internet permet aux utilisateurs de sa plateforme d’échelonner le règlement de leurs frais de location.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.