En continu
Accueil / NewZilla.NET / La marque PriceMinister va disparaître du Web français

La marque PriceMinister va disparaître du Web français

PARTAGER CET ARTICLE

 

Rachetée en 2011 par le groupe japonais Rakuten, la marque de la plate-forme d’e-commerce créée en 2000 par Pierre Kosciusko-Morizet va progressivement s’effacer pour être intégrée à l’écosystème Rakuten.

 

PriceMinister aujourd’hui, Rakuten demain.

Tel est le destin de l’une des plus célèbres marques de l’Internet français.

Rachetée en 2011 pour 200 millions d’euros la plate-forme d’e-commerce créée en 2000 par Pierre Kosciusko-Morizet poursuit son intégration dans la galaxie Rakuten.

Avec un objectif: prendre place aux côtés d’autres services phares du numériques comme la liseuse Rakuten Kobo (rachetée en 2012 pour 315 millions de dollars) ou bien encore la messagerie instantanée Rakuten Viber (rachetée en 2014 pour 900 millions de dollars).

priceminister-rakuten

La “communauté” PriceMinister regroupe aujourd’hui 20 millions d’internautes (acheteurs ou vendeurs, commerçants ou particuliers).

Pour imposer sa nouvelle marque face à une concurrence de plus en plus féroce (LeBonCoin, Amazon…) Rakuten (qui sponsorise déjà le FC Barcelone, en Espagne) mise en partie sur grande campagne de communication.

Par ailleurs, le groupe réfléchit aussi à ouvrir en France des entrepôts à destination de ses vendeurs.

Il en possède déjà trois au Japon et prévoit de se doter de sept espaces de stockage supplémentaires, précise LeMonde.fr.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.