Accueil / Télécoms / Maxime Lombardini (Iliad/Free) condamné à 600 000 euros pour manquement d’initié

Maxime Lombardini (Iliad/Free) condamné à 600 000 euros pour manquement d’initié

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

L’ancien directeur général d’Iliad a été condamné lundi 29 avril par l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) à payer 600 000 euros d’amende pour un manquement d’initié commis en juillet 2014 au moment où le groupe Iliad lorgnait sur l’opérateur américain T-Mobile. La maison mère de Free devra payer 100 000 euros d’amende.

 

Pour Frédéric Peltier, l’avocat de Maxime Lombardini (actuel président du conseil d’administration d’Iliad et ancien directeur général du groupe fondé par Xavier Niel), la décision rendue par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) ne repose que sur une “construction intellectuelle”, comme le mentionne le quotidien Libération.

Lundi 29 avril l’AMF a condamné son client à 600 000 euros d’amende pour manquement d’initié.

Celui-ci est soupçonné par l’AMF d’avoir revendu en juillet 2014 pour son compte et pour celui de sa compagne 7650 actions du groupe Iliad alors même qu’il disposait d’informations confidentielles concernant un projet de prise de participation majoritaire dans le capital de l’opérateur américain T-Mobile par Iliad.

Free

Cette opération étant susceptible d’impacter très négativement le cours de l’action de la maison mère de Free.

En vendant les titres incriminés avant que les informations relatives à ce projet ne soient rendues publiques Maxime Lombardini se serait ainsi, selon l’AMF, évité une perte sèche de 197 103 euros.



De son côté, Iliad, maison mère de Free a été condamné à verser 100 000 euros d’amende pour avoir attendu “jusqu’au 31 juillet 2014 pour communiquer au public l’information en cause, alors qu’au plus tard, le 24 juillet 2014, la société ne pouvait ignorer qu’elle n’était plus en mesure d’en assurer la confidentialité, manquant ainsi à son obligation de communiquer dès que possible toute information privilégiée”, indique l’AMF dans un communiqué.

La décision rendue par la commission des sanctions de l’Autorité des marchés financiers (AMF) peut faire l’objet d’un recours.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.