Accueil / Facebook / Données personnelles / Facebook échappe aux poursuites judiciaires en passant un accord avec les autorités américaines

Données personnelles / Facebook échappe aux poursuites judiciaires en passant un accord avec les autorités américaines

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

L’entreprise devra verser 5 milliards de dollars d’amende aux Etats-Unis pour avoir mal protéger les données de ses utilisateurs a officiellement annoncé la FTC (Federal Trade Commission) le 24 juillet.

 

Si l’épisode Cambridge Analytica ne semble pas avoir entamé, au-delà du raisonnable, la confiance des investisseurs dans la capacité de croissance et de développement de Facebook, pour les utilisateurs du réseau social, ce scandale constitue en revanche une prise de conscience majeure des dérives liées à la gestion des données personnelles en ligne.

Pour mémoire, l’entreprise britannique Cambridge Analytica avait récolté sans leur consentement les données de 87 millions d’utilisateurs de Facebook avant de les exploiter à des fins de marketing politique et électoral dans le cadre de la préparation de l’élection présidentielle de 2016 aux Etats-Unis.

Et il ne se passe objectivement pas une semaine sans que l’actualité ne viennent nous éclairer sur les à-peu-près de Facebook en matière de gestion des données personnelles.

Dernier exemple en date, celui de Facebook Kids, une application de messagerie supposément sécurisée. Hélas, un bug, dont l’existence a récemment été révélée, permettait à des inconnus de parler à des enfants sur l’application, avec tous les risques que cela pouvait comporter, souligne Le Monde.

FTC-Facebook

C’est dans ce contexte assez lourd que Facebook vient d’échapper aux Etats-Unis à des poursuites judiciaires, en scellant un accord avec la FTC (Federal Trade Commission), l’autorité de la concurrence américaine.

Le groupe internet devra payer une amende de 5 milliards de dollars (4,43 milliards d’euros) pour avoir mal protéger les données personnelles de ses utilisateurs, ce qui au regard de son chiffre d’affaires actuel ne représente pas grand chose.

Rebecca Kelly Slaughter, l’une des commissaires démocrates de la FTC regrette cet accord et considère que l’immunité accordée aux dirigeants de Facebook est “trop large”.

Mark Zuckerberg et ses collaborateurs ne pourraient pas être inquiétés pour des faits antérieurs à juin 2019, alors que “pas une semaine ne passe sans un nouvel article révélant des agissements potentiellement illégaux”, regrette-t-elle.

Comité sur la protection de la vie privée

Selon cet accord, Facebook est tenu de mettre en place de nouvelles mesures de protection et de contrôles indépendants, des conditions d’utilisation et d’accès aux données personnelles des utilisateurs de ses services (Facebook, Messenger, Instagram et WhatsApp).

Un comité sur la protection de la vie privée, constitué de personnalités extérieures à Facebook, sera par ailleurs créé. Ses membres “devront être indépendants et seront nommés par un comité de nomination lui même indépendant”,précise la FTC dans un communiqué.

De son côté, Facebook indique son intention de procéder à des audits internes réguliers, afin de vérifier que ses services respectent la confidentialité et l’intégrité des données personnelles des utilisateurs. 

De même, Facebook devrait prochainement ajouter des fonctionnalités permettant aux utilisateurs de mieux contrôler les accès à leurs données personnelles.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.