Revue de presse
Accueil / Amazon / Amazon va verser un “bonus de remerciement” de 500 millions de dollars à ses collaborateurs

Amazon va verser un “bonus de remerciement” de 500 millions de dollars à ses collaborateurs

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
PARTAGER SUR LES RESEAUX SOCIAUXGoogle-Actualites-NewZilla.NET-Google-News

 

Très critiqué pour sa gestion durant la pandémie de Covid-19, le groupe américain (dont la capitalisation boursière est au plus haut) entend faire un geste (symbolique?) pour ses employés.

 

Le groupe américain Amazon, très critiqué pour sa gestion de la crise liée au Covid-19, a décidé de faire un geste financier à destination de ses collaborateurs.

L’entreprise, fondée par Jeff Bezos, dont le chiffre d’affaires et la capitalisation boursière sont aujourd’hui au plus haut, a décidé de consacrer (aux Etats-Unis, où la pandémie de Covid-19 est actuellement “hors de contrôle”) une enveloppe de 500 millions de dollars pour remercier sous la forme d’un “bonus spécial” ses collaborateurs ayant travaillé à temps plein pendant le mois de juin 2020.

“Nos équipes en première ligne ont accompli un travail incroyable au cours des derniers mois, et nous voulons montrer notre appréciation avec un bonus unique et spécial de remerciement, pour une somme totale de plus de 500 millions $”, explique Dave Clark, vice-président responsable des opérations internationales d’Amazon, dans un communiqué.

Amazon-Bonus

En pratique le montant des bonus versés ira en fait de 150 à 3000 dollars, selon le niveau de responsabilités des collaborateurs concernés.

  • 500 $ pour les employés Amazon à plein temps, Whole Foods Market et les chauffeurs Delivery Service Partner
  • 250 $ pour les employés Amazon à mi-temps, Whole Foods Market et les chauffeurs Delivery Service Partner
  • 1000 $ pour les responsables Amazon et Whole Foods Market sur le terrain
  • 3000 $ pour les propriétaires partenaires Delivery Service Partner
  • 150 $ pour les chauffeurs Amazon Flex ayant cumulé plus de 10 heures en juin

Pendant la crise du Covid-19, en France, Amazon, avait été pris la décision unilatéral de fermer l’ensemble de ses entrepôts suite à une mise en demeure de la justice.

Aux Etats-Unis, le groupe qui utilisait des caméras thermiques pour identifier ceux de ses collaborateurs atteints de fortes fièvres et donc potentiellement vecteurs de diffusion du Covid-19 avait été très fortement critiqué pour les conditions dans lesquelles il avait géré cette crise sanitaire.


Vous avez aimé cette information? Partagez-là avec vos amis, votre réseau ou votre communauté. Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? NewZilla.NET a besoin de VOUS. Vous pouvez nous aider en faisant un don sécurisé à partir de 1 euro. Cela mérite une explication. On vous dit tout ICI. Merci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN - FR - DE - ES