En continu
Accueil / NewZilla.NET / #PanamaPapers : Patrick Drahi dément avoir utilisé une société panaméenne à des fins d’évasion fiscale

#PanamaPapers : Patrick Drahi dément avoir utilisé une société panaméenne à des fins d’évasion fiscale

Il est des communiqués de presse qui se suffisent à eux-mêmes. Nous vous livrons donc celui publié par le groupe Altice (maison mère de SFR et consortium luxembourgeois dont l’homme d’affaires franco-israélien Patrick Drahi « résident fiscal » à Zermatt, en Suisse, est le président-fondateur), in extenso.

cp-altice-drahi-sfr-communique-panamapapers

A lire aussi

altice-stock

Une cinquantaine d’actionnaires portent plainte contre Altice pour « diffusion d’informations fausses ou trompeuses »

Selon l'AFP, les plaignants (représentés par leur avocat Maître Frédérik-karel Canoy) soutiennent qu'Altice a "sur la période 2015-2017 minoré sa dette", et affirmé à tort "avoir un contrôle absolu sur cette dernière". De son côté, le groupe de Patrick Drahi a réagi très vivement en dénonçant, "une manipulation, une manoeuvre malveillante de communication et une tentative de déstabilisation médiatique".

patrick-drahi-sfr-altice

Selon Patrick Drahi, Altice dispose d’une « véritable stabilité financière »

Que faire quand on est le patron d’un grand groupe télécoms et médias et que la  capitalisation boursière de votre entreprise fond comme neige au soleil? Adresser une lettre interne aux salariés de sa filiale SFR, pour tenter de dédramatiser la situation et essayer de remettre les choses en perspective.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.