En continu
Accueil / e-Commerce / Birchbox en pleine crise de croissance

Birchbox en pleine crise de croissance

La start-up qui, pour quelques euros par mois plus les frais de port, envoie à ses abonnées des coffrets contenant quatre ou cinq miniatures de produits de beauté de marques haut de gamme, est aujourd’hui contrainte de revoir ses perspectives de développement à la baisse.

 

Il y a quelques mois, Birchbox, une start-up dont la dernière campagne publicitaire sur les beauty box fleurit actuellement en 4×3 dans le métro parisien, envisageait de se développer en Chine, voire d’ouvrir trois nouveaux magasins physiques aux Etats-Unis, après celui de Soho à New York.

Mais seulement voilà, selon le Wall Street Journal tous ces beaux projets sont actuellement mis entre parenthèse faute de trésorerie suffisante. Pire, la start-up a récemment du se séparer d’une cinquantaine d’employés (sur les 300 collaborateurs de son siège de New York, indique le WSJ.

Aucune levée de fonds depuis avril 2014

En 2014, Birchbox, qui n’est toujours pas coté en bourse était valorisé 484 millions de dollars, mais la start-up depuis lors n’est pas parvenue à lever de fonds, certains investisseurs se montrant désormais plus frileux à l’idée d’injecter de l’argent dans des sociétés non-cotées, à l’exception notable qu’elles réalisent déjà des bénéfices.

Par ailleurs, pour Birchbox la concurrence fait rage, notamment avec l’arrivée de Sephora sur ce segment de marché et avec le succès de la start-up californienne ipsy, créée par la start de YouTube Michelle Phan.

 

A lire aussi

Birchbox lève 15 millions de dollars dans l’attente de jours meilleurs

Les investisseurs historiques de la start-up spécialisée dans l'envoi à domicile de "box" d'échantillons de produits cosmétiques, ont décidé de remettre au pot à hauteur de 15 millions. Une bonne nouvelle à court terme pour Birchbox.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.