Accueil / NewZilla.NET / Nice : le bug de l’application « Alerte Attentat »

Nice : le bug de l’application « Alerte Attentat »

L’attentat qui s’est déroulé hier soir à Nice sur la Promenade des Anglais a fait, selon un bilan provisoire, 84 morts. Censée prévenir les populations en temps réel d’un risque majeur, l’application « Alerte Attentat » , développée par la société parisienne Deveryware, et lancé par le gouvernement à quelques jours du début de l’Euro de football (Cf. NewZilla.NET du 8 juin 2016), a mis près de trois heures avant d’entrer en action…

Comme l’indique sur son fil Twitter le journaliste à Télérama, Olivier Tesquet, les responsables de la société parisienne Deveryware ont rendez-vous aujourd’hui 15 juillet au ministère de l’Intérieur, et ils risquent bien de se faire souffler dans les bronches.

Téléchargée des centaines de milliers voire des millions de fois depuis son lancement en fanfare à l’avant-veille de l’ouverture de l’Euro de football, le 8 juin dernier, l’application « Alerte Attentat » est aujourd’hui montrée du doigt pour son manque de réactivité dans la foulée de l’attentat survenu hier soir à Nice, sur la Promenade des Anglais, et qui a fait, selon un bilan toujours provisoire, 84 morts.

Première alerte à... 1h34 du matin

Car si le protocole d’alerte a bien été activé par les autorités préfectorales à 23h, soit 30 minutes après le début de cette séquence tragique, il a fallu attendre… 1h34 du matin pour que les utilisateurs de l’application soient, sur la base de données géo-localisées, prévenus du drame.

Un dysfonctionnement majeur quand on sait qu’à l’origine, cette application, qui fait partie du SAIP (« système d’alerte des informations des populations », devait communiquer sur un évènement donné au plus tard 15 minutes après sa survenance.

 

A lire aussi

etat-urgence

La prorogation de l’état d’urgence autorise l’exploitation des données des ordinateurs et des téléphones saisis

Suite à l'attentat du 14 juillet 2016 à Nice, qui a fait selon un bilan encore provisoire, 84 morts, l'Assemblée nationale a adopté dans la nuit du 19 juillet 2016 au 20 juillet 2016, le projet de loi prorogeant pour une durée de six mois l'application de la loi n° 55-385 du 3 avril 1955 relative à l'état d'urgence.

airbnb-taxedesejour

Airbnb élargit la collecte de la taxe de séjour à 18 nouvelles villes en France

A compter du 1er août 2016, après Paris et Chamonix, le groupe Internet Airbnb collectera la taxe de séjour dans 18 localités supplémentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.