Accueil / Innovation / Start-Up / 40 000 $ et un visa d’un an pour lancer sa start-up au Chili

40 000 $ et un visa d’un an pour lancer sa start-up au Chili

Quel est le point commun entre le Kansas et le Chili ?

 

Si vous décidez de vous y installer, soyez assurés que dans les deux cas, les autorités vont sortiront le tapis rouge ainsi qu’un joli chèque destiné à faciliter vos premiers pas sur des terres au choix inconnues, arides, ou lointaines. Aujourd’hui le Chili se rêve en Silicon Valley de l’Amérique latine et est (presque) prêt à tout pour attirer à lui (c’est à dire à 14h de vol de Paris) les entrepreneurs les plus talentueux de la planète.

Un visa d’un an, un chèque de 40 000 dollars agrémenté d’un programme d’accompagnement voilà ce qui attend les entrepreneurs qui souhaitent franchir le pas. Pays politiquement stable, et géographiquement très séduisant (qui n’a jamais rêvé d’aller jusqu’à Valparaiso?) le Chili souhaite ainsi accueillir près d’un millier d’entrepreneurs à l’horizon 2014.

Pour plus d’informations, inscriptions en ligne et rendez-vous le 21 mars prochain à Paris pour la prochaine réunion placée sous l’égide de Start-up Chile.

A lire aussi sur NewZilla.NET

La “start-up nation” va-t-elle dans le mur?

Dans "Start up, arrêtons la mascarade", un ouvrage paru le 7 février dernier aux éditions Dunod, Nicolas Menet et Benjamin Zimmer étrille le concept macronien de “start-up nation”, s’attardent sur l’envers du décor” de la révolution numérique et fustigent le modèle de la start-up qui ne sert que de point de chute à des investissements financiers en l’absence de toute réflexion de nature sociétale.

Une réponse

  1. expatriation startup

    Il y a effectivement pas mal d’opportunité de stage et d’emploi en startup sur le chili
    Un pays à decouvrir d’urgence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.