Accueil / NewZilla.NET / Sympa! Ashley Madison propose à ses membres de supprimer (gratuitement) leurs profils

Sympa! Ashley Madison propose à ses membres de supprimer (gratuitement) leurs profils

Le site spécialisé dans les rencontres extra-conjugales est aujourd’hui menacé de fermeture après le spectaculaire piratage de sa base de données (et des informations personnelles de ses 37,5 millions de membres) par un collectif de “hackers” se faisant appeler “The Impact Team”.

 

ashley-madison« Bonne nouvelle » pour les 37,5 millions de membres du site de rencontres adultérines Ashley Madison (le pendant anglo-saxon d’un Gleeden.com en France sur le marché de la relation extra-conjugale), ils peuvent désormais supprimer gratuitement (une gratuité toute temporaire) les profils, photos et messages (coquins?) postés et échangés sur le site (propriété du groupe canadien Avid Life Media). Gratuitement? Oui, car jusqu’à présent ce “service” était facturé 19 dollars!

Mauvaise nouvelle (très mauvaise nouvelle en fait) pour les amants, maitresses et fidèles clients d’Ashley Madison, il ne leur servira peut-être à rien d’effacer toute trace de leur présence sur le site car toutes ces données (leurs numéros de téléphone et de carte de crédit, leurs -véritables- noms, leurs adresses personnelles, leurs photos -coquines ou privées- ainsi que les plus intimes détails de leurs préférences et activités sexuelles) sont désormais dans la nature, entre les mains d’un collectif de pirates informatiques baptisé “The Impact Team”.

impactteam-ashley-madison

Or ce groupe – hormis les risques de chantage que l’on imagine – menace de rendre public toutes les informations des quelque 37,5 millions de membres d’Ashley Madison, si le site et un autre site de la galaxie Avid Life Media ne se décident pas à fermer purement et simplement boutique.

L’objet du courroux avancé par « The Impact Team »? Le fait que précisément, malgré sa promesse d’effacer les données de ses membres (enfin, de ceux qui désiraient le faire) de la surface du Net, le site Ashley Madison ait commis l’erreur fatale non seulement de conserver ces données mais de les laisser exposées au (presque) premier acte de piratage venu…

AshleyMadison présent en France depuis 2012

Le site de rencontres extra-conjugales a ouvert ses portes en France à l’automne 2012. Un lancement qui s’accompagnait à l’époque (buzz oblige) d’une interpellation évidemment on ne peut plus facile de quelques responsables politiques de l’Histoire de France contemporaine.

ashley-madison-presidents-1

A l’aune des derniers évènements ayant affectés AshleyMadison.com on reverra avec plaisir cet entretien qu’accordait alors le fondateur du site, Noël Biderman, à nos confrères de FrenchWeb. Savoureux!

Communiqué de presse d’Avid Life (éditeur du site AshleyMadison.com). Communiqué que nous reproduisons exceptionnellement ici « in extenso » pour que le lecteur puisse se faire un avis des plus objectifs…

« Nous avons récemment été victimes d’une tentative d’intrusion dans nos systèmes par un tiers non autorisé. Nous nous excusons pour cette intrusion injustifiée et criminelle dans les données de nos clients. La confidentialité des informations concernant nos utilisateurs a toujours été notre plus grande priorité, pour cela nous avons mis en place des mesures de sécurité rigoureuses, notamment à travers la collaboration avec les fournisseurs informatiques leaders dans le monde.

Pour le moment, nous avons été en mesure de sécuriser nos sites, et de fermer les points d’accès non autorisés. Nous travaillons avec des organismes chargés de faire appliquer la loi, qui enquêtent désormais sur cet acte criminel. Les personnes à l’origine de cet acte de cyber-terrorisme seront tenues pour responsables. Grâce à l’utilisation de la Digital Millennium Copyright Act (DMCA), notre équipe a supprimé avec succès tous les messages liés à cet incident ainsi que toutes les Informations Personnelles Identifiables (PII) publiées en ligne à propos de nos utilisateurs.

Contrairement à ce que rapportent les médias dans l’actualité, et sur la base des accusations mises en ligne par un cybercriminel, l’option « payer pour supprimer le profil » proposée par AshleyMadison.com efface bien toute information concernant le profil d’un membre et son activité. Le processus consiste en une élimination minutieuse du profil de l’utilisateur ayant effectué cette requête, et inclut la suppression des images publiées et de tous les messages envoyés à d’autres utilisateurs dans la boîte de réception. Cette option a été développée suite à la demande spécifique des membres et conçue sur la base de leurs retours.

Comme la vie privée de nos clients est notre préoccupation majeure, et à la lumière des récents événements, nous mettrons ce service à disposition gratuitement dès à présent. »

A lire aussi

CNIL-sites-de-rencontre-donnees-personnelles-privacy

Meetic, Attractive World, Adopte un mec… La CNIL met en demeure treize sites de rencontres

Plusieurs contrôles menés par la CNIL ont révélé des manquements majeurs à la loi Informatique et Libertés, concernant notamment le traitement d’informations sensibles fournies par les clients (pratiques sexuelles, données relatives à la vie privée, origines ethniques, opinions politiques…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.