En continu
Accueil / Drone / La Poste finlandaise va tester la livraison par drone

La Poste finlandaise va tester la livraison par drone

PARTAGER CET ARTICLE
HELSINKI (Finlande) – Posti, l’équivalent finlandais de La Poste, va tester dès le mois de septembre la livraison par drone de colis commandés en ligne sur un archipel qui fait partie d’Helsinki, la capitale du pays.

 

Au moment où la Californie envisage sérieusement de leur interdire le survol des propriétés privées, les drones (qui pourraient bientôt se voir doté d’une plaque d’immatriculation), et tous les promoteurs de cette technologie peuvent regarder sereinement du côté de la Finlande.

Car si Google et Amazon planchent sur le sujet et rivalisent d’effets d’annonce, Posti, l’équivalent local de La Poste, est dans le concret et s’apprête à tester dans quelques jours la livraison par drone. Cette expérience pilote durera une semaine au mois de septembre.

Des colis commandés sur Verkkokauppa.com

Selon le quotidien finlandais Helsingin Sanomat, les colis concernés auront au préalable été commandés sur le site Verkkokauppa.com. Quant au lieu de livraison, il s’agit de l’archipel de Suomenlinna.

Constituée d’un archipel de six îles, cette base navale destinée à protéger la rade d’Helsinki a été construite au milieu du 18ème siècle alors que la Finlande était encore rattachée au Royaume de Suède. Et depuis 1991, Suomenlinna est inscrite à la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

Ce type d’expérimentation, à savoir la livraison par drone en ville (ou plutôt, dirons-nous, en milieu urbain) constitue une première en Europe. Les colis seront donc livrés par drones. Quant au reste du courrier (lettres et magazines) il sera acheminé par ferry. Comme d’habitude.

A lire aussi sur NewZilla.NET

droit-oubli-google

Les internautes européens exercent leur droit à l’oubli

Depuis mai 2014, Google a reçu 654 876 demandes de suppression des résultats de recherche.

Amazon va ouvrir 6 nouveaux magasins Amazon Go aux Etats-Unis en 2018

L’expérience lancée à Seattle semble d’ores et déjà concluante et le groupe américain entend maintenant multiplier le nombre de magasins physiques sans caisse, mais basés sur l’intelligence artificielle et le suivi du comportement du consommateur en temps réel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.