En continu
Accueil / Accessibilité / Dot, une montre connectée en braille pour lire ses emails en toute discrétion

Dot, une montre connectée en braille pour lire ses emails en toute discrétion

PARTAGER CET ARTICLE
BARCELONE (Espagne) – Présentée cette semaine au MWC 2016 (Mobile World Congress) de Barcelone, cette montre connectée développée par une start-up coréenne pour les malvoyants devrait être commercialisée cette année.

 
Nous vous en parlions déjà il y a six mois, Dot, la petite montre connectée coréenne qui intègre un afficheur en braille pour permettre aux personnes malvoyantes de lire en toute discrétion, et donc surtout en silence, les mails, les tweets et les e-books stockés sur leur smartphone, Dot donc, fait son chemin.

Présentée cette semaine au MWC 2016 (Mobile World Congress) de Barcelone, l’appareil, développé par une start-up coréenne, devrait être commercialisé cette année. Dans sa première version, Dot ressemblait plutôt à un bracelet connecté de type Fitbit. Le prototype dévoilé cette semaine présente, avec son design soigné, tous les atours d’une vraie montre.

Une Dot, en attendant une Dot Pad

DotLa Dot donne l’heure, ce qui est le minimum, et elle est compatible avec les smartphones fonctionnant sous iOS et sous Android. Car, hormis son afficheur en braille, c’est sa connexion en Bluetooth qui permet à son utilisateur de déchiffrer et donc de lire tranquillement tous les contenus textuels présents sur son smartphone.Dot

Dotée d’une autonomie d’une dizaine d’heures (en utilisation active) la montre devrait être commercialisée au prix d’environ 300 dollars. A noter: au-delà de la Dot, Eric Ju Yoon Kim et Titus Cheng, les deux anciens étudiants de l’Université de Washington à l’origine de cette start-up coréenne, planchent déjà sur un nouveau projet, une tablette, la Dot Pad, qui devrait faire ses premiers pas dans le courant de l’année 2017. Plus d’infos sur le compte Twitter de la start-up. 

A lire aussi sur NewZilla.NET

Les smartphones du “Marseillais” Wiko passent sous pavillon chinois

Tinno, le partenaire technologique de Wiko prend le contrôle de l’intégralité du capital de la société phocéenne.

Une étude universitaire fait le lien entre l’utilisation du smartphone en classe et la baisse des résultats scolaires

Selon une étude menée par les universités belges de Gand et d’Anvers, il existe un lien direct entre l’utilisation du smartphone en cours et la baisse de niveau des résultats scolaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.