Revue de presse
Accueil / Emploi / Foxconn, le fabricant de l’iPhone, remplace 60 000 ouvriers par des robots

Foxconn, le fabricant de l’iPhone, remplace 60 000 ouvriers par des robots

Le groupe Taïwanais Foxconn, sous-traitant d’Apple et de Samsung accélère la robotisation de sa chaine de production.

 

Pratique, efficace, corvéable à merci et au demeurant peu syndiqué, le robot fait fureur en Chine où les salaires ont tendance à augmenter, et où les revendications des petites mains de l’industrie se font de plus en plus pressantes.

Foxconn Technology Group, l’entreprise qui fabrique l’iPhone que vous avez (peut-être) dans votre poche (car il faut toujours bien garder à l’esprit que les produits Apple sont le plus souvent « conçus en Californie », mais « fabriqués en Chine »), Foxconn donc, vient d’opérer le remplacement de 60 000 ouvriers par des robots dans son usine de Kunshan (province de Jiangsu).

R&D et contrôle qualité

60 000 ouvriers sur les 110 000 que comptait jusqu’alors ce site de production. Officiellement cette évolution ne devraient pas provoquer de suppressions d’emplois à long terme, affirme Foxconn dans un communiqué adressé à la BBC.

iPhone-5-Foxconn-AppleL’idée étant plutôt ici de confier les tâches automatisées à des robots et de ré-orienter les ouvriers délogés de leur poste de travail vers des mission à plus forte valeur ajoutée, comme les contrôles des process, le contrôle qualité ou bien encore, vers la R&D (les activités de recherche et de développement).

On peut tout à fait croire aux déclarations de Foxconn, il est aussi permis d’en douter quelque peu au vu des antécédents sociaux de ce groupe industriel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN - FR - DE - ES