En continu
Accueil / NewZilla.NET / Spotify Premium + le New York Times pour 5 dollars par semaine

Spotify Premium + le New York Times pour 5 dollars par semaine

Le quotidien américain et le groupe Internet suédois s’associent pour proposer aux nouveaux lecteurs du New York Times une offre d’abonnement « premium » à 5 dollars par semaine.

 

 

Jusqu’à présent, aux Etats-Unis, un internaute qui souhaitait souscrire à l’offre Premium du service d’écoute de musique en téléchargement et en streaming Spotify ET lire l’intégralité des éditions numériques du New York Times, devait débourser 9,99 dollars par mois pour le premier service et 6,25 dollars par semaine pour le second.

Dorénavant avant la formule All-Access, proposée par le New York Times, il ne lui en coûtera plus que 5 dollars par semaine. 5 dollars par semaine (l’offre est malheureusement pour l’instant limitée aux Etats-Unis) pour accéder à l’intégralité de sa musique (téléchargement et écoute hors-connexion) ainsi qu’à un panorama complet de l’information.

spotify

Ce rapprochement est, à cette échelle, une première entre un grand titre de presse tel que le New York Times et le groupe Internet suédois. Fin 2016, Spotify comptait 43 millions d’abonnés, encore très largement leader sur son marché, devant Apple Music et ses 20 millions d’abonnés.

Quant au New York Times, l’arrivée au pouvoir de Donald Trump et la détestation que lui voue le nouveau président américain ont assurément eu un impact positif sur ses abonnements numériques puisque le titre a gagné 276 000 nouveau abonnés à son édition numérique sur le seul dernier trimestre 2016.

A lire aussi

snapchat-discover-cnn-update

CNN ne fera plus le show sur Snapchat

Selon le Wall Street Journal, le groupe média américain CNN a décidé d'arrêter "The Update", son "show" de vidéos d'actualité au format vertical, faute de pouvoir suffisamment le monétiser.

streaming

Digital Music Europe, un lobby européen pour le streaming musical

Deezer, Spotify, SoundCloud, Qobuz, les acteurs européens du streaming musical se regroupent, bien décidés à jouer la partition de "l'union sacrée", pour tenter de contrer les ambitions de l'américain Apple Music.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.