En continu
Accueil / NewZilla.NET / Thorn, la fondation high-tech d’Ashton Kutcher pour lutter contre l’esclavage et l’exploitation sexuelle des enfants (VIDEO)

Thorn, la fondation high-tech d’Ashton Kutcher pour lutter contre l’esclavage et l’exploitation sexuelle des enfants (VIDEO)

Après avoir incarné Steve Jobs à l’écran, et Walden Schmidt, un personnage de geek dans la série TV Mon Oncle Charlie (« Two and Half Men ») l’acteur a lancé en 2009, Thorn, sa propre fondation, et accompagne aujourd’hui le développement de solutions logicielles pour lutter contre l’esclavage et l’exploitation sexuelle des enfants et les pédophiles qui sévissent sur le « Dark web ».

 

 

Hier, mercredi 15 février 2017, l’acteur américain, Ashton Kutcher, avait rendez-vous au Sénat à Washington D.C pour une audition un peu particulière.

Une audition consacrée au nouveau combat de sa vie, la lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants.

Depuis plusieurs années, l’acteur s’est impliqué dans Thorn, une fondation qui favorise la création d’outils technologiques pour combattre cet esclavage moderne.

Appel à l’aide

Pour cette mission, « j‘ai rencontré des victimes en Russie. J’ai rencontré des victimes en Inde. (…) J’ai rencontré des victimes à New York et dans le New Jersey et partout à travers notre pays. J’ai accompagné le FBI dans des raids où j’ai vu des choses que personne ne devrait voir », a expliqué, la voix tremblante l’acteur aux parlementaires américains. « J’ai vu une vidéo d’une enfant qui a le même âge que le mien en train d’être violée par un Américain qui faisait du tourisme sexuel au Cambodge. Une petite fille tellement conditionnée par son environnement qu’elle ne voyait pas le mal. » 

ashton-kutcher-thorn-steve-jobs

Alors, la fondation Thorn poursuit son combat. En 2013, Thorn s’est ainsi associé à Twilio pour développer un « shortcode » (un code d’alerte) que les victimes d’exploitation et de sévices sexuels mais aussi toute personne qui en serait témoin peuvent envoyer discrètement pour appeler à l’aide.

En juin, un premier bilan d’étape indiquait que cette initiative avait généré 3 808 conversations, débouchant sur 3 631 affaires sérieuses et permis de sauver 18 victimes supposées.

Plongée dans le Dark web

Autre initiative marquante avec Spotlight, un projet qui reprend au passage le titre du film consacré à la grande enquête qui fut menée par le quotidien américain The Boston Globe pour dénoncer les actes de pédophilie dans l’Eglise catholique.

Spotlight est une application Web qui en aidant à analyser des milliers de posts ou de petites annonces mis en ligne dans des forums Internet, contribue à identifier de possibles détournements de mineurs.

En octobre 2016, Thorn annonçait avoir aidé, via Spotlight à l’identification de plus de 6 300 victimes d’exploitation sexuelle aux Etats-Unis dont 2 000 enfants.

Enfin, nouvelle frontière aujourd’hui pour Thorn, le « Dark web », où une solution logicielle baptisée Solis a déjà permis, en se plongeant dans les méandres du Web underground, de secourir une quarantaine d’enfants.

2 Commentaires

  1. Grande émotion lorsque j’ai appris que des stars aussi connues s’impliquaient autant pour lutter contre
    cette abomination

    MERCI

    M.DURAND

  2. La Rédaction de NewZilla.NET

    Et merci à vous pour votre message qui nous rappelle qu’en tant que journalistes, et à notre modeste niveau, nous servons aussi parfois à quelque chose. C’est tout le sens d’une ligne éditoriale aussi assumée qu’affirmée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.