En continu
Accueil / NewZilla.NET / Le patron de Samsung Group mis en examen pour corruption et détournement de fonds

Le patron de Samsung Group mis en examen pour corruption et détournement de fonds

Lee Jae-yong est accusé par la justice sud-coréenne d’avoir versé pour 36 millions de dollars de pots de vin à une conseillère de l’ex-présidente Park Guen Hye.

 

Mauvaise nouvelle pour Samsung. A quelques semaines de la présentation du Galaxy 8, destiné à faire oublier le fiasco du Galaxy Note 7, le numéro un mondial de la téléphonie mobile doit faire face à un nouveau scandale qui pourrait déstabiliser sa direction.

Lee Jae-yong, 48 ans, patron de Samsung Group, dort aujourd’hui en prison. Il est mis en examen avec quatre autres dirigeants du groupe coréen dans le cadre d’une affaire mêlant corruption, détournement de fonds et dissimulation de biens à l’étranger.

lee-jae-yong-samsung

Ce diplômé d’Harvard qui ambitionnait de donner un souffle nouveau à Samsung Electronics risque désormais plusieurs années de prison. Fondé en 1938, l’empire Samsung est toujours dirigé par la même famille, une situation qui pourrait ne pas perdurer très longtemps.

A lire aussi

Expresso NewZilla.NET #21 / Lundi 20 février 2017

L’écho du Net en quelques historiettes, petites phrases et citations sur NewZilla.NET. Aujourd’hui au menu: Makerbot, Tinder, Samsung, Apple, Google et Facebook.

samsung-galaxynote7

Samsung suspend la commercialisation du Galaxy Note 7 et reporte le lancement de ce smartphone en France

Des batteries en surchauffe qui, pour certaines d’entre elles, explosent au moment de charger l’appareil c’est la mésaventure qui serait arrivée à au moins 24 utilisateurs du smartphone Galaxy Note 7 de Samsung. Le groupe coréen a rapidement pris les mesures qui s’imposaient pour garantir la sécurité de ses clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.