Accueil / Airbnb / Airbnb rachète Accomable pour mieux accueillir les personnes handicapées

Airbnb rachète Accomable pour mieux accueillir les personnes handicapées

PARTAGER CET ARTICLE

 

Le groupe Internet entend étoffer son offre en matière d’accessibilité. Airbnb prend le contrôle d’Accomable, une startup fondée à Londres en 2015 qui propose aujourd’hui à la location 1100 appartements et maisons dans une soixantaine de pays. 

 

Airbnb vient d’annoncer l’acquisition d’Accomable, une startup fondée  en 2015 qui propose aujourd’hui à la location 1100 appartements et maisons dans une soixantaine de pays.

Pour le groupe Internet, il s’agit avant tout de mettre l’accent sur l’accessibilité des personnes handicapées, une mission à laquelle travaillera, dans les prochains mois pour Airbnb, la petite équipe d’Accomable.

En France, cette startup britannique basée à Londres s’était engagée aux côtés d’Handicap International à l’occasion de l’inauguration de la plate-forme digitale Hizy.org, au service des personnes à besoins particuliers et de leurs aidants.

accomable-founder-Srin Madipalli
Srin Madipalli, co-fondateur d’Accomable.com

 

De par son concept, Accomable rappelle fortement une autre startup, française celle-ci. Lancée en avril 2017, Handivoyage.net est une plateforme collaborative de location de logements adaptés aux personnes handicapées. 

“Handivoyage fonctionne de la même façon que d’autres plateformes de réservation de séjours comme Abritel ou Airbnb. Notre particularité est de ne proposer que des logements accessibles. Il s’agit soit d’hébergements touristiques (hôtels, gîtes, chambres d’hôtes) labellisés “Tourisme et handicap”, soit de logements de particuliers labellisés, eux, uniquement pour le handicap moteur par notre structure, avec l’aide d’associations locales”, déclare au site Faire Face, Lucas Ghebardt, son jeune fondateur.


Vous avez aimé cette information? Cet article vous a été utile? Il vous a rendu service? Pour continuer à vous informer, en toute indépendance, NewZilla.NET a besoin de VOUS. Cela mérite une explication. On vous explique tout ICIMerci pour votre soutien et pour votre fidélité à NewZilla.NET.

A lire aussi

Airbnb condamné dans une affaire de sous-location illégale à Paris

Le groupe Internet a été reconnu responsable par le Tribunal de grande instance de Paris d’avoir laissé en ligne une annonce de sous-location illégale et devra reverser au propriétaire de l’appartement concerné 1869,07 euros correspondant aux frais de réservation perçus. Airbnb va faire appel de cette décision de justice.

Airbnb a collecté 13,5 millions d’euros de taxe de séjour auprès de ses utilisateurs en France sur l’année 2017

Mais s’il communique sur ce chiffre pour témoigner de la vitalité de ses activités, le groupe Internet met moins en avant le fait qu’il n'a payé que 92 944 € d'impôts à l'Etat en 2016, soit tout juste ce que verserait une PME classique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.